Le maire de la commune d’Agoè- Nyivé-4 sort de son silence et balance : « Il y a un conseiller qui a créé un réseau parallèle qui vendait des tickets…»

728 0

©AfreePress-(Lomé, le 21 octobre 2020)-L’affaire de faux tickets et de malversations à la commune Agoè-Nyivé-4 ayant entraîné la destitution du maire, Adamou Abdoulaye continue de livrer ses secrets.

L’accusé est enfin sorti de son silence pour dire sa part de vérité.

« Nous étions à la salle de délibération, il y avait un ordre du jour. Il fallait présenter le bilan des trois mois d’activité. J’ai fini de présenter ce bilan et c’est en ce moment que Monsieur Djamessi, conseiller indépendant, me dit qu’il semblerait qu’il y a des tickets parallèles dans le marché. Je lui ai posé la question de savoir s’il a des preuves… Sinon, il n’y a pas de faux tickets à mon niveau », a témoigné le maire, interrogé mardi dernier par une radio de la place.

Cependant, l’élu municipal revient à la charge et reconnaît à demi-mot l’existence d’une telle pratique « malsaine » mais se defend d’en être l’auteur. Il pointe plutôt le doigt accusateur vers un conseiller municipal de sa commune.

«Il y a un conseiller qui est dans une commission et dont je tais le nom. Il a créé un réseau parallèle lui-même qui vendait des tickets parallèles. Je ne sais pas si c’est de ça qu’il s’agit ou d’autres. Ils ont bloqué beaucoup de choses, soit disant qu’ils vont gérer. C’est quand j’ai voulu voir clair dedans que ça a déclenché leur mécontentement » a-t-il indiqué.

Il faut préciser que pour l’heure, Adamou Abdoulaye continue d’occuper son poste de maire de la commune d’Agoè Nyivé-4. Le processus de sa destitution a été déclaré illégal, au regard des dispositions du Code de la décentralisation.

Lire Aussi :   Arrestation de deux proches d'Agbéyomé Kodjo : La LTDH condamne et demande des comptes

Anika A.

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?