Lutte contre la faim et la pauvreté : Faure Gnassingbé et neuf autres Présidents africains lancent un appel aux dirigeants du monde

219 0

©AfreePress-(Lomé, le 21 octobre 2020)-Le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé et neuf de ses homologues africains plaident pour un investissement plus accru dans le Fonds international de développement agricole (FIDA). Il s’agit d’un appel lancé à l’endroit des dirigeants du monde à travers une lettre commune dans le but d’accélérer la lutte contre la faim et la pauvreté dans les pays en voie de développement.

Dans cette lettre, le Président togolais et ses pairs de l’Angola, du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, d’Éthiopie, de la Gambie, du Kenya, du Sénégal et de la Sierra Leone, exhortent les États à accroître leur financement en faveur des projets du FIDA, en vue de l’avènement de communautés rurales dynamiques pouvant assurer une vie à l’abri de la pauvreté et de la faim.

« Il est aujourd’hui plus important que jamais d’investir dans le renforcement de la résilience des populations rurales pour assurer la sécurité alimentaire, protéger les moyens d’existence des populations rurales, garantir que les progrès accomplis au fil des ans ne seront pas réduits à néant et éviter que d’autres habitants des zones rurales ne basculent dans la pauvreté et la faim » ont-ils écrit.

Les Chefs d’État auteurs de ce plaidoyer, ont par ailleurs lancé, un appel à chaque pays à contribuer à l’augmentation « significative » des contributions à la Douzième reconstitution des ressources du FIDA (FIDA12).

« Ces ressources mobilisées contribueront à la transformation des économies rurales et des systèmes alimentaires partout dans le monde, et donneront au Fonds, les moyens de doubler son impact d’ici à 2030 et de contribuer à éliminer la pauvreté et la faim », ont-ils précisé.

Lire Aussi :   Mort d'un jeune laveur de voitures à Avédji : « Ce grave incident ne restera pas impuni », promet le ministre Yark Damehane

Créée en 1977, le FIDA est une institution financière internationale et un organisme spécialisé des Nations Unies qui lutte contre la faim, la malnutrition et la pauvreté par l’amélioration des moyens et techniques agricoles et par la création et la modernisation d’activités agricoles ou commerciales en milieu rural.
Raphaël A.

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?