Transport de Soja à Bassar : L’UNATROT n’est pas en conflit avec les camionneurs

267 0

©AfreePress-(Lomé, le 21 octobre 2020)-Dans la journée du mardi 20 octobre 2020, des médias ont relayé une information faisant état d’un conflit opposant actuellement les transporteurs de soja de Bassar et l’Union nationale des transporteurs routiers du Togo (UNATROT).

Dans les faits, l’organisation est accusée d’exiger de la part des camionneurs non-membres, une commission de 10% à chaque fois que ceux-ci viennent charger du Soja à Bassar.

Contactés par l’Agence de presse AfreePress, les premiers responsables de l’UNATROT ont démenti de « façon la plus formelle » cette information, qu’ils qualifient de ‘’pure allégation mensongère’’.

« En cette année, on n’a même pas encore commencé le chargement du Soja à Bassar. Même la période de récolte de cette denrée n’est pas encore arrivée. D’où sort cette histoire de conflit entre notre union et les camionneurs ? Même dans le passé, nous n’avons pas eu de problème avec les transporteurs de Soja. On est bien et nous travaillons toujours ensemble. Pour preuve, quand ils avaient un problème à la justice, c’est l’UNATROT qui est venue plaider en leur faveur à Lomé, grâce aux bordereaux de leur payement de tickets de l’union. En bref, il n’y a même pas un petit problème entre les camionneurs et nous. C’est une information fausse », a déclaré le délégué section-Bassar de l’UNATROT, Kontou Gbandi.

Pour ce qui concerne le payement des tickets de l’UNATROT par des camionneurs non-membres, M. Gbandi le reconnait. Et pour lui, ce n’est pas une pratique illégale.

« Dans les textes approuvés par les institutions compétentes de notre pays, il est prévu un payement de tickets de 2.000 Fcfa pour les camionneurs du Togo et de 20.000 Fcfa pour les camionneurs étrangers. Mais ces tickets sont payés uniquement si les camions sont chargés », a précisé le délégué.

Lire Aussi :   TdE : Des perturbations annoncées dans la fourniture de l'eau potable dans la commune Golfe 5 et ses environs

Les informations telles que livrées par M. Gbandi ont été confirmées par le coordonnateur national de l’UNATROT, Komlan Hountondji.

Crée en 1963, l’UNATROT se présente comme la faîtière de tous les syndicats du secteur des transports au Togo.

Anika A.

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?