Les commerces installés sur l’emprise de la voie du grand contournement de Lomé vont être démolis

232 0

©AfreePress-(Lomé, le 24 octobre 2020)-« Tout aménagement dans le domaine public doit requérir une autorisation préalable des autorités compétentes ». C’est le rappel que font les Ministre des Travaux Publics et celui de l’Administrion Territoriale, de la Décentralisation et du Développement des Territoires aux occupants de l’emprise de la voie du grand contournement d’Agoè-Nyivé (Lomé). Dans un communiqué rendu public le 21 octobre dernier, ces deux ministres invitent les personnes occupant l’emprise de cette voie, à évacuer.

« Il nous a été donné de constater depuis quelques temps, l’occupation de l’emprise de la voie du grand contournement de Lomé par des constructions anarchiques de bâtisses et plateformes, le long de ladite voie. Cette situation qui s’assimile à des actes de vandalisme, a entraîné la destruction par endroit des équipements tels que les glissières de sécurité, les bordures, les caniveaux et les fosses, exposant ainsi les usagers à l’insécurité routière », informe le communiqué.
Ils ont donné un délai d’un mois à toute personne installée illégalement le long du contournement de libérer les espaces occupés.

« Passé ce délai, les contrevenants s’exposent à la rigueur de la loi et les aménagements concernés seront démolis aux frais desdits contrevenants », précise le communiqué.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Décès d'André Johnson : Yawa Djigbodi Tsègan très "attristée"

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?