Transport routier : Le Togo automatise ses postes de péage

193 0

©AfreePress-(Lomé, le 31 octobre 2020)-Les Postes de ‘’péage automatisés’’ construits dans la localité de Davié sur la route nationale N°1 , à Vodougbé sur la route nationale N°2 dans la préfecture des Lacs et à Aképédo, sur le Grand contournement à 45 km au Nord-Ouest de Lomé, dans la préfecture de l’Avé sont désormais opérationnels.

Ces infrastructures modernes, réalisées à hauteur de 678 714 760 FCFA et ceci grâce à un appui financier de la Société Autonome de Financement de l’Entretien Routier (SAFER), ont été inaugurées vendredi 30 octobre 2020 par le Premier ministre, Victoire Tomegah Dogbé.

De nombreuses personnalités parmi lesquelles il y avait des membres du gouvernement, des autorités locales, administratives et religieuses, ont pris part à la cérémonie de démarrage officiel de ces poste de péage automatisés, qui s’est déroulée sur le site de péage de Davié (environ 30 km au nord de Lomé).

Le poste de péage de Davié se compose de 12 voies, à raison de 6 voies dans le sens aller sud-nord et 6 autres voies dans le sens retour nord-sud et d’une salle de supervision.

Au poste de Vodougbé, il est construit 4 voies en raison de deux dans le sens Lomé-Sanvee-Condji et deux autres dans le sens Aného-Lomé et d’une salle de supervision.

Quant au poste d’Aképédo, il se compose de deux voies, à raison d’une voie dans le sens Lomé-Noepé et d’une autre dans le sens Noepé-Lomé ainsi que d’une salle de supervision.

Sur les trois sites, il est mis en place des systèmes de télépéages avec payement par carte, par vignette par téléphone mobile ou en espèces.

Lire Aussi :   OIF : Un diplomate Togolais présidera le bureau de l’Afrique Centrale

« Cette innovation va permettre la fluidité du trafic, donner la possibilité aux usagers de choisir plusieurs modes de payement, soit à travers des cartes magnétiques ou des vignettes ou aussi par le payement en espèces. Ces infrastructures permettront également au gouvernement d’obtenir des données mesurables et tout ceci, pour l’avancement du réseau routier du pays et aussi l’aspect fiscal qui permettra tout simplement de garantir plus d’emplois pour la jeunesse », a indiqué le Chef exécutif de la société Homintec Engineering, (entreprise titulaire du marché d’automatisation).

Le système de paiement par cartes, par vignettes ou par téléphone, est uniquement réservé aux usagers abonnés. Un mécanisme de recharge via les téléphones mobiles sera disponible sous peu pour permettre à ces abonnées de faire leur recharge.

L’autre avantage des péages automatisés, est qu’ils permettront de mieux contrôler les entrées fiscales et de contribuer ainsi à renflouer les caisses de l’Etat.

Le ministre des travaux publics, Zouréhatou Kassah-Traoré s’est félicitée de la qualité des travaux effectués et a invité l’ensemble de la population à faire bon usage de ces infrastructures.

Anika A.

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?