Le ministère du Commerce dénonce la présence de produits périmés sur les marchés et menace les auteurs, de poursuites

177 0

©AfreePress-(Lomé, le 3 novembre 2020)- Le Togo veut sévir davantage contre les opérateurs économiques et commerçants ‘’véreux’’. Des gens qui déversent sur les marchés du pays, des produits hors d’usage bien que cette pratique soit sévèrement condamnée par la loi.
Dans certains cas, ces opérateurs économiques ‘’malintentionnés’’ changent carrément la date de péremption des produits, pour parvenir à leurs fins. Au regard de l’ampleur du phénomène, le gouvernement alerte sur les risques encourus par les auteurs et leur rappelle la loi portant organisation de la concurrence au Togo.
« Ceux qui se livrent à ce jeu dangereux risquent de le payer très cher. Ils risquent des amendes, évidemment très lourdes, et même la prison. Une fermeture administrative est aussi possible. De quoi les amener à réfléchir », a indiqué le Chef division réglementations et contentieux à la direction du commerce intérieur et de la concurrence, Gadji Kokou Vignon.
Selon les dispositifs légaux, les sanctions vont de 2 à 5 millions de francs CFA pour les pratiques anticoncurrentielles et de 50 mille à 2 millions de francs CFA pour les pratiques déloyales.
Une opération de contrôle menée par les services techniques du ministère du Commerce, de l’industrie, et de la consommation locale est annoncée dans les prochains jours, dans le but de saisir les produits périmés sur le marché et de mettre la main sur les contrevenants.
Anika A.

Lire Aussi :   Les élus locaux de la commune de Tône-1 à l’école de la décentralisation et de la bonne gestion de la chose publique

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?