Condamnation de Ferdinand Ayité et de son journal : Les organisations de presse du Togo indignées appellent à un procès plus équitable

387 0

©AfreePress-(Lomé, le 5 novembre 2020)-Dans un communiqué conjoint rendu public, mercredi 4 novembre 2020, les organisations de presse du Togo ont fait connaître leur regret et indignation à la suite de la condamnation du journal d’investigations « L’Alternative » et de son Directeur de publication Ferdinand Ayité, par le tribunal de première instance de Lomé, à une amende de quatre (4) millions de FCFA dans l’affaire dite « Petrolegate » qui l’oppose Francis Adjakly et son père.

Pour ces organisations de presse que sont : l’Observatoire Togolais des Médias (OTM), le Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP), l’Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT), l’Union des Radios et Télévisions Libres du Togo (URATEL), le Patronat de la Presse Togolaise (PPT), le Syndicat des Journalistes Indépendants du Togo (SYNJIT), l’Association Togolaise des Organes de Presse Privée en Ligne (ATOPPEL), cette condamnation est contraire à la liberté d’information. Elles invitent la justice à un procès plus équitable au Togo.

« L’ensemble des organisations de presse condamnent cette décision. Elles suivent de près cette affaire et espèrent un procès équitable » en appel pour que la vérité éclate, indique le communiqué.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Coopération : En 5 ans, les collectivités togolaises ont reçu 4,6 milliards F CFA d'aide des communes françaises

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?