Mme Yawa Tsègan aux jeunes filles togolaises : « Seuls, le travail, le goût de l’effort, l’audace, la détermination et la persévérance feront de vous des femmes leaders de demain »

106 0

©AfreePress- (Lomé, le 9 novembre 2020)- « L’excellence au féminin ». C’est sous ce thème que s’est déroulé samedi 7 novembre 2020 à Lomé, le 1er « Forum national des jeunes filles leaders ». Une rencontre initiée par l’Association ‘’cœur Solidaire’’, avec l’appui financier de l’Union européenne.

Au cours de ce forum qui s’est déroulé en présentiel et aussi en ligne, les participantes ont été essentiellement sensibilisées sur l’importance de la femme dans les instances de gouvernances et de prises de décisions.

Les pénalistes, qui sont d’imminentes personnalités de la République à l’instar de la Présidente de l’Assemblée nationale, Mme Chantal Yawa Tsègan, ont prodigué d’utiles conseils et partagé leurs expériences de vie avec les jeunes participantes. Elles les ont invités à œuvrer à l’amélioration du leadership des jeunes filles et l’autonomisation socioéconomique de ces dernières.

« Aujourd’hui, le problème de la promotion de la femme est un problème universel. Chez nous au Togo par exemple, il y a une volonté politique qui existe et les autorités sous l’impulsion du Chef de l’Etat, font tout pour encourager la promotion de la femme. Mais le problème persiste toujours. Pour preuve, nous avons peu de femmes à la tête des institutions et des ministères du pays. Il est vrai que les pesanteurs socioculturelles constituent aussi un des freins majeurs. Mais nous pouvons changer l’image de la femme. Et pour y arriver, sachons qu’il faut se battre par le travail, l’audace et la persévérance. Rien ne sera donné sur un plateau d’argent. Il faut repousser les limites de l’environnement. La jeune fille même doit avoir un désir de s’imposer (pas négativement ou de façon arrogante), mais plutôt dans l’optique de gérer les plus hautes fonctions de son pays », a laissé entendre Mme Chantal Yawa Tsègan à l’endroit des participantes.

Ensemble, la Présidente de l’Assemblée nationale et les autres pénalistes ont invité les jeunes filles togolaises à cultiver davantage, l’excellence dans tous les domaines où elles exercent.

Il faut toujours, a dit la présidente de l’association ‘’Cœur Solidaire’’, Prof Kouméalo Anaté, multiplier des occasions et des forums comme celui-ci pour d’une part, permettre de décompenser la jeune fille en lui offrant des opportunités de s’identifier à des femmes leaders de grande renommée et d’autre part, renforcer les actions devant permettre de relever ensemble les défis auxquels les femmes sont confrontées ».

Elle a profité de l’occasion pour saluer le gouvernement pour ses multiples efforts de ces derniers temps, mettant les femmes à la tête des institutions du pays. « Une politique qui donne espoir aux jeunes filles d’exceller, car elles ont des modèles dans la société », a-t-elle déclaré.

ANIKA A.

Lire Aussi :   Musique : La 17e édition des ‘’ALL Music Awards’’ officiellement lancée

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?