Dr Kpéto Innocent : « On n’arrive toujours pas à maîtriser cette pandémie dans les préfectures du Golfe et d’Agoè-Nyivé »

434 0

©AfreePress-(Lomé, le 16 novembre 2020)- Le Togo connaît ces dernières semaines une augmentation de cas liés au coronavirus. À la date du 12 novembre 2020, le Togo a enregistré au total, 2605 cas confirmés, dont 730 cas actifs, 1815 personnes guéries et 60 décès (selon le site officiel du gouvernement).

Selon la Coordination nationale de la gestion de la riposte contre la Covid-19, le Grand-Lomé, notamment les préfectures du Golfe et d’Agoè-Nyivé sont les grands foyers de contamination dans le pays.

Les autorités en charge de la riposte contre la pandémie appellent les citoyens à redoubler d’efforts dans la lutte contre la pandémie.

« Nous enregistrons presque chaque jour ces derniers temps un mort. Donc cette situation appelle réellement à la sagesse de tout un chacun. Sur les chiffres que nous avons actuellement, c’est le Grand Lomé qui apporte le plus grand nombre de cas. On n’arrive toujours pas à maîtriser cette pandémie dans les deux préfectures du Grand-Lomé à savoir Agoè-Nyivé et Golfe », a indiqué lundi 16 novembre 2020, Dr Kpéto Innocent, président de l’Ordre national des Pharmaciens du Togo sur une radio de la place.

Ce dernier a invité les populations du Grand-Lomé à accompagner les efforts du gouvernement pour limiter la propagation du virus au sein de la communauté.

« On arrive rapidement à maîtriser les foyers épidémiques dans les autres villes et la sensibilisation des populations qui adhérent généralement, aident vraiment à maîtriser la situation, mais ici à Lomé, je crois que nous avons encore beaucoup de travail… Si on analyse la situation, nous nous rendons compte que la contamination se fait lors des petits regroupements entre des personnes qui se connaissent. Et c’est le relâchement des mesures barrières qui entraîne cela. Le risque est très élevé parce que les gens veulent prendre des libertés et ne respectent plus les mesures prises par le gouvernement. Si on ne prend pas garde, on risque de se retrouver enfermés parce que nous enregistrons plus de 150 cas par semaine et nous devons être sages en adoptants les mesures barrières », a exhorté Dr Kpéto.

Raphaël A. (+22892060703)

Lire Aussi :   Togo : Gilchrist OLYMPIO invite les partis politiques de l’opposition à éviter « les querelles de chapelles » et à aller à l’essentiel

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?