Sécurité routière : Le Togo part en guerre contre les accidents mortels sur ses routes

116 0

©AfreePress-(Lomé, le 19 novembre 2020)- Au Togo, le nombre de personnes tuées sur les routes est en croissance exponentielle depuis 2014 et ceci, malgré l’obligation faite aux conducteurs d’engins à deux roues de porter un casque, et aux passagers des véhicules à quatre roues, de mettre leur ceinture de sécurité.

Au Togo, les décès causés par les accidents de la route augmentent de près de 10% chaque année, selon les chiffres du ministère de la sécurité et de la protection civile. 60% des morts de la route, sont des conducteurs d’engins à deux-roues, 20% sont des passagers des voitures à quatre roues et 20% sont des piétons. Que faire pour réduire ces chiffres ?

C’est ce besoin qui a conduit le gouvernement à mettre en place, la politique nationale de sécurité routière dont le projet de décret a été examiné le 18 novembre en Conseil des ministres.

Selon le ministre de la Communication, des médias, porte-parole du gouvernement, Prof Akoda Eyewadan, cette initiative va permettre de renforcer la sécurité sur les routes togolaises en réduisant d’au moins 50%, le taux des accidents et de morts qu’ils entraînent.

La politique nationale de sécurité routière repose sur cinq (5) piliers à savoir : management, infrastructures, qualité des véhicules, usagers et secours. Des axes autour desquels est élaboré un plan d’actions prioritaires qui sera piloté par trois (3) organes que sont : le conseil national de sécurité routière (CNSR), le comité interministériel de sécurité routière (CISR) et l’office national de sécurité routière (ONSR).

Sa mise en place va nécessiter un investissement de 3,14 milliards FCFA. Des fonds qui seront débloqués par le gouvernement sur une période de deux ans, représentant la phase d’urgence.

Olivier A. (+228 93 17 47 15)

Lire Aussi :   Jean-Pierre Fabre : « Pour transformer Tikpi Atchadam et Agbéyomé Messan Kodjo en héros, il n'était pas nécessaire de me salir…»

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?