Santé publique : Le choléra fait son premier mort à Lomé

212 0

©AfreePress-(Lomé, le 20 novembre 2020) – Le 17 novembre 2020, le ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique signalait l’apparition du choléra dans le district du Golfe, plus précisément dans le village de Katanga en zone portuaire de Lomé.

L’épidémie est en progression au sein des populations de cette localité. Elle a déjà causé la mort d’un patient, a appris ce vendredi 20 novembre 2020, l’Agence de presse AfreePress.

Vingt-sept (27) autres personnes sont touchées par la maladie dans ce quartier situé en plein cœur de Lomé, rapportent des sources médicales.

Provoqué par une bactérie appelée « Vibrio choleræ », le choléra est une maladie très dangereuse et contagieuse. Elle se caractérise par d’abondantes diarrhées « . Sa propagation se fait par voie orale, fécale ou des aliments contaminés.
Le gouvernement à travers le ministère de la Santé invite la population à la vigilance et à l’observation de mesures d’hygiène strictes notamment, le lavage régulier des mains à l’eau et au savon et la protection des aliments contre les mouches et la poussière.

Il est également recommandé à toute personne souffrant de diarrhée liquide abondante associée ou non à des vomissements de se rendre ‘‘immédiatement’’ dans un centre de santé pour une prise en charge rapide.

Il faut noter qu’en l’absence de traitement adéquat et dans ses manifestations les plus sévères, le choléra peut entraîner le décès du patient entre 1 à 3 jours.

Raphaël A. (+22892060703)

Lire Aussi :   Commune Golfe-4 : Jean-Pierre Fabre dresse le bilan de sa première année de gestion

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?