Augmentation des frais de communication : Trois organisations de la société civile apportent leur soutien à l’ARCEP

354 0

©AfreePress-(Lomé, le 24 novembre 2020)- L’Association togolaise des consommateurs (ATC), la Ligue des consommateurs du Togo (LCT) et le Mouvement Martin Luther King (MMLK) s’alignent derrière le travail de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) pour dénoncer avec ‘’rigueur’’, l’augmentation des tarifs des communications intra-réseaux introduite par les sociétés de téléphonie mobile, Togocom et Atlantique Télécom Togo (Moov).

En effet, l’ARCEP avait interpellé le 12 novembre 2020, les sociétés Atlantique Télécom (Moov) et Togocom pour ‘’pratiques de différenciation des tarifs des communications’’. Il leur a été demandé de remédier au plus vite, aux violations constatées sous peine de sanctions.

Les trois (03) organisations de défense des droits des consommateurs dans un communiqué rendu public, lundi 23 novembre 2020, disent prendre acte de « l’allègement » opéré par les deux opérateurs, mais dénoncent l’augmentation des tarifs intra-réseau.

« Après une analyse, confirmée par une indignation généralisée des consommateurs, il se révèle une augmentation déguisée des deux opérateurs qui ressemble à une escroquerie pure et simple. Face à cette situation, les associations de défense des consommateurs prennent acte de l’alignement des tarifs intra et inter-réseaux et s’indignent de l’augmentation sur les nouveaux tarifs intra réseaux », souligne le communiqué.

Les trois organisations ont réaffirmé leur soutien à l’ARCEP qui selon elles, est dans la logique de sa mission, celle de mettre fin à la violation des droits des consommateurs. « L’ATC, la LCT et le MMLK exhortent les deux opérateurs de téléphonie à se conformer aux dispositions légales du Togo en la matière. Au cas échéant, les organisations de défense des droits des consommateurs se donneront le droit de mener des actions d’envergure pour le respect des droits des consommateurs », précise le communiqué.

Anika A. (+22891024439)

Lire Aussi :   Université de Lomé : La reprise des cours ne se fera pas n'importe comment

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?