Gouvernance minière : Vers une meilleure gestion de la réinstallation des populations affectées par les projets miniers au Togo

191 0

©AfreePress-(Lomé, le 25 novembre 2020)- Le Ministère de l’Énergie et des Mines, a organisé mardi 24 novembre 2020, un atelier de renforcement des capacités des préfets et agents de l’administration publique des régions Maritime et Plateaux sur le « Cadre de politique de réinstallation des populations affectées par les projets miniers » et le mécanisme de gestion des plaintes.

La session de formation qui entre dans le cadre du Projet de Développement et de Gouvernance Minière (PDGM), vise à permettre aux acteurs qui interviennent dans la réinstallation des populations affectées par les projets miniers, de s’approprier le contenu du cadre politique pour sa meilleure vulgarisation.

« Le cadre de Politique de Réinstallation des Populations détermine les principes de réinstallation et de compensation ainsi que les critères de planification applicables aux besoins des personnes affectées par les investissements dans le secteur minier », a laissé entendre Boukari Ayessaki, Coordonnateur du Projet de Développement et de Gouvernance Minière (PDGM).

Pour le Directeur de Cabinet du ministère chargé des Mines, Banimpo Gbengbertane l’appropriation du cadre politique par les représentants du pouvoir central et les agents de l’administration facilitera la gestion de la réinstallation des populations affectées par les projets miniers. Il n’a pas manqué de souligner l’importance de l’implication des acteurs à la base dans la gouvernance minière.

« Les préfets et les agents publics constituent non seulement un maillon essentiel de la chaîne de vulgarisation, mais également l’un des acteurs clés, impliqués la plupart du temps dans l’élaboration et la mise en œuvre des plans d’action de réinstallation (PAR) et des mécanismes de gestion des plaintes », a-t-il précisé à l’ouverture de la rencontre.

Raphaël A. (+22892060703)

Lire Aussi :   Lutte contre le Covid-19 : Du matériel de protection du CNJRD au CONAPP destiné à la protection des journalistes de l'intérieur du pays

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?