Mme Yawa Djigbodi TSEGAN aux jeunes filles : « Il faut s’inspirer des autres, mais à chaque fois, il faut se recentrer sur soi-même »

475 0

©AfreePress-(Lomé, le 4 décembre 2020)-La présidente de l’Assemblée Nationale, Mme Yawa Djigbodi TSEGAN a invité jeudi 3 décembre 2020 les jeunes filles togolaises à œuvrer davantage pour leur propre épanouissement. Cette exhortation a été faite aux jeunes filles à l’occasion d’un atelier bilan de la célébration de la Journée Internationale de la fille, marquant la fin de l’initiative : « Filles aux commandes » de l’ONG Plan International Togo.

Pour la Représentante résidente de Plan International Togo, Mme Awa Faly Ba, l’initiative les « Filles aux commandes », a pour objectif de faire évoluer les normes sociales qui freinent l’égalité de genre, en donnant confiance aux filles afin qu’elles s’engagent à occuper des postes de responsabilité au niveau public et privé.

« La mise en lumière des potentialités de ces filles et jeunes femmes permet également de sensibiliser le public sur le leadership et la participation des filles aux instances de prise de décisions », a-t-elle indiqué.

Au total, 95 filles (filles leaders) venues des 5 régions du Togo ont eu l’opportunité de prendre les commandes des postes de responsabilités durant les deux derniers mois au sein des institutions publiques.

L’atelier bilan a offert l’occasion à la Présidente de l’Assemblée nationale, d’échanger avec ces jeunes filles, sur les initiatives prises par l’État togolais pour faire des droits des filles, du leadership féminin et de l’égalité des genres, une réalité dans le pays.

« Je tiens à rassurer nos chères jeunes sœurs qu’elles ont des atouts nécessaires pour s’affirmer et réaliser leurs rêves. Je les exhorte à la persévérance, à la rigueur, et à vaincre leurs peurs et leur timidité. C’est à cette seule condition qu’on devient femme leader capable de transformer son milieu. La voie pour y arriver est déjà balisée par les plus hautes autorités avec la mise en place de mécanismes et législations, axés sur la promotion et la protection des droits des filles. Pour ma part, je pense que nous devons réinventer un monde dans lequel chaque fille pourra exercer son droit à l’éducation et à être protégée contre les violences liées au genre », a martelé Mme TSEGAN.

La première femme à diriger le parlement togolais a également prodigué de « sages » conseils aux participantes et les a invitées à être persévérantes et surtout à « rêver grand ».

« Celle qui veut réussir doit pouvoir admirer ceux qui ont déjà réussi, il faut s’inspirer des autres, mais à chaque fois, il faut se recentrer sur soi-même. Il faut s’enrichir de tout le monde », a-t-elle lancé à l’endroit des jeunes filles présentes à cette rencontre.

Noellie A./Ashley M. (stagiaires)

Lire Aussi :   Égalité genre : Les jeunes filles togolaises se tournent vers le gouvernement

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?