Arrestation de Brigitte Adjamagbo-Johnson : Abass Kaboua se prononce et enfonce le clou

743 0

©AfreePress-(Lomé, le 5 décembre 2020)-Le président du Mouvement des Républicains Centristes (MRC), Abass Kaboua s’est prononcé vendredi 4 décembre 2020 à l’occasion d’une conférence de presse tenue à Lomé, sur l’arrestation de la Coordinatrice de la Dynamique Mgr Kpodzro.

Pour le député à l’Assemblée Nationale, les interpellations de M. DJOSSOU Gérard et de Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson pour « atteinte à la sécurité intérieure de l’État », ont été faites sur une base juridique.

« Ces arrestations se sont faites sur une base juridique et ce n’est pas Brigitte Adjamagbo-Johnson qui va le démentir puisqu’elle est juriste… Le Togo, notre pays a définitivement tourné la page de l’élection présidentielle du 22 février 2020. Après la proclamation par la CENI des résultats provisoires, la Cour Constitutionnelle qui en dernier ressort proclame définitivement les résultats qui ont force de droit, l’a fait. Donc cette décision est inattaquable. Brigitte Adjamagbo-Johnson se savait pertinemment sous contrôle judiciaire et donc devrait mesurer les conséquences de ses actions si ce n’est de la pure provocation. Elle savait qu’elle s’exposait aux affres de la loi. Elle a donc délibérément choisi de mourir pour ‘’le président des champs de maïs’’, Agboyomé Mensah KODJO », a lancé le patron du MRC.

Abass Kaboua estime que les responsables de la Dynamique Mgr Kpodzro ont défié l’autorité en appelant les populations à manifester en période de crise et ce, malgré l’interdiction de ladite marche par le gouvernement. Donc ils doivent répondre de leurs actes.

« Reconnaissons au moins pour une fois que le gouvernement a donné une raison valable pour interdire la dernière marche de la DMK. Le gouvernement togolais n’a pas inventé ou créé la Covid-19, c’est un phénomène mondial et naturel que connaissent tous les pays de la planète. Nous devons tous respecter la loi », a-t-il défendu.

Le président du MRC a pour finir, invité la justice à accélérer le processus afin que les responsabilités soient situées dans cette affaire.

Raphaël A. (+228 92060703)

Lire Aussi :   L’ONG « Caring For All » en campagne de sensibilisation sur les dangers de la drépanocytose à Bè et ses environs

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?