Lutte contre l’extrémisme violent en Afrique : Voici les recommandations du Président Faure Gnassingbé pour lutter contre ce fléau

503 0

©AfreePress-(Lomé, le 7 décembre 2020)-Le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé a pris part, dimanche 6 décembre 2020 à une session extraordinaire organisée par l’Union Africaine. Session consacrée au fléau des armes non marquées et de leur circulation anarchique.

Placée sous le thème : « Faire taire les armes d’ici 2020 », la rencontre s’est déroulée en mode visioconférence avec la présence effective du chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé entouré de certains de ses ministres pour la circonstance.

« Si des initiatives ont été prises depuis pour la résolution des conflits violents et la promotion de la paix, la profusion des armes et l’absence quasi-totale de leur contrôle ont augmenté toutes les formes de violence : conflits intercommunautaires, extrémisme violent, grand banditisme urbain et rural, braconnage à grande échelle, trafics en tous genres. Le bruit des armes a rompu l’équilibre social harmonieux, paisible et heureux qui prévalait dans les sociétés africaines », a condamné le président de la commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat.

Pour le Président Faure Gnassingbé, il y a toujours un espoir de faire sortir le contient de ce fléau. Et pour y parvenir, le N°1 Togolais appelle à une synergie d’action.

« Je suis persuadé qu’en engageant des actions fortes nous parviendrons à lutter efficacement contre ce fléau qui entrave nos efforts de développement », a déclaré le Chef de l’Etat à cette occasion.

Anika A. (+22891024439)

Lire Aussi :   Fonction publique : Gilbert Bawara en courroux contre l’un de ses collaborateurs

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?