Sécurité : Le Togo renforce les moyens des FAT pour leur permettre de remplir efficacement leurs missions

299 0

©AfreePress-(Lomé, le 9 décembre 2020)-L’Assemblée Nationale a voté mardi 8 décembre 2020, le projet de loi de programmation militaire pour 2021-2015.

Il s’agit d’un outil juridique à double ambitions, a expliqué la Présidente de l’Assemblée nationale, Mme Yawa Djigbodi Tségan.

Le Togo veut renforcer les moyens de ses armées pour remplir efficacement leurs missions, d’une part et relever le niveau de défense du Togo pour l’avenir, d’autre part, a-t-elle expliqué.

L’adoption de cette loi permettra désormais au Togo de s’adapter à la situation sécuritaire actuelle marquée notamment par des menaces terroristes, des réseaux criminels, de la piraterie maritime, la grande criminalité, les trafics d’êtres humains, de drogue ou encore d’armes illicites sur le continent et en particulier dans la sous-région.

Mme Marguerite Gnakade

« Plus globalement, le spectre de la menace s’est élargi et est devenu insaisissable. La menace est devenue diffuse, multiforme et complexe nécessitant donc une adaptation permanente de l’outil de défense nationale. Pour faire face à toutes ces menaces, il faut renforcer les armées en hommes, en matériels adéquats et adaptés. Mais dans un environnement économique de plus en plus difficile, il faut donc rationaliser et planifier les dépenses militaires qui sont lourdes, mais nécessaires. Et ce, dans une démarche réfléchie, efficiente et progressive », a laissé entendre la Ministre des Armées, Marguerite Gnakade, présente à la séance plénière.

Pour celle-ci, le Chef de l’Etat, chef des Armées, Faure Gnassingbé en optant pour une programmation pluriannuelle des dépenses militaires s’engage à « sanctuariser » les investissements et à « garantir » l’effort continu et progressif pour doter, de manière rationnelle, l’ensemble des forces, de moyens humains, matériels et logistiques nécessaires pour exécuter leurs missions régaliennes que sont la protection de l’intégrité territoriale et la sauvegarde des intérêts vitaux de la nation.

Il faut noter que l’adoption de cette loi intervient en même temps que la nomination d’un nouveau Chef d’État-major général des Forces Armées Togolaises (FAT) en la personne du Général de Brigade, Dadja Maganawe. Celui-ci a pris officiellement ses fonctions mardi 8 décembre 2020.

Raphaël A. (+22892060703)

Lire Aussi :   Le Togo obtient le rapatriement de trois bandits de grand chemin du Ghana et du Burkina Faso

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?