L’Assemblée nationale approuve la loi de finances, gestion 2021 du Togo

195 0

©AfreePress-(Lomé, le 20 décembre 2020)-L’Assemblée nationale a adopté vendredi 18 décembre 2020 au cours de sa 16e séance plénière de la deuxième session ordinaire de l’année 2020, le projet de loi de finances exercice 2021. Pour le gouvernement représenté lors de cette séance par le ministre de l’Économie et des Finances, Sani Yaya, la loi de finances gestion 2021, prend en compte les priorités contenues dans les engagements issus de la Déclaration de la Politique Générale (DPG) du Premier ministre.

 

Ces priorités d’après le ministre, sont des programmes visant l’amélioration du capital humain, la politique d’accès à l’éducation pour tous, le système de santé universelle et la protection, les mécanismes de promotion de l’équité genre, l’accompagnement des exploitants agricoles, les mesures visant la création d’emplois des jeunes, les capacités opérationnelles des forces de sécurité et de défense.

 

« Avec l’impact de la crise sanitaire, notre pays a opté pour une stratégie budgétaire prudente afin d’adapter les investissements et les besoins des populations aux contraintes budgétaires, ceci à travers l’amélioration des recouvrements des recettes et la maîtrise des dépenses. Cette stratégie induit de nouvelles orientations autour des secteurs-clés à savoir l’agriculture, la santé, l’éducation, l’énergie et l’eau, l’économie numérique, la protection sociale et la sécurité », a-t-il indiqué.

 

Ainsi, la part du budget consacré aux secteurs sociaux précise le gouvernement, s’élève à 445,1 milliards contre 401,7 milliards pour 2020, soit une augmentation de 10,8%. « Ces secteurs absorbent à eux seuls plus de la moitié du budget, soit 53,7% et connaît une augmentation par rapport à l’année 2020 qui était de 52,9% », indique le gouvernement.

 

Lire Aussi :   Solidarité Covid-19 : Le Togo mobilise plus de 153 millions du 28 mai au 15 juin 2020

Pour rappel, la loi de finances gestion 2021, adoptée par le Parlement présidé par Mme Tségan Yawa Djigbodi, s’équilibre en ressources et en charges à 1.521,6 milliards de francs CFA.

 

Les recettes budgétaires s’établissent à 839,6 milliards de francs CFA et les dépenses budgétaires se chiffrent à 1.120,4 milliards de francs CFA.

 

Raphaël A. (+22892060703)

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?