3e phase du programme d’indemnisation : 4 830 778 218 FCFA débloqués en 2020 par le HCRRUN au profit des victimes

285 0

©AfreePress-(Lomé, le 22 décembre 2020)- Le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN), a présenté mardi 22 décembre 2020 à Lomé, le bilan annuel de ses activités dans le cadre de la mise en œuvre du programme de réparations des victimes de violences politiques au Togo sur la période de 1958 à 2005.

Pour le compte de l’année 2020, qui constitue la troisième phase de ce programme démarré en 2017, le HCRRUN a indemnisé 5 608 victimes pour un montant de quatre milliards huit-cent trente millions sept-cent soixante-dix-huit mille deux-cent dix-huit (4 830 778 218) FCFA.

« Le volet indemnisation des victimes de violences politiques au Togo de 1958 à 2005 s’est poursuivi dans la troisième phase du 1er septembre 2019 au 18 décembre 2020. Pour cette étape, l’Etat a alloué au HCRRUN une enveloppe de 5 milliards FCFA sur le budget de l’Etat gestion 2019 », a rappelé la présidente du HCRRUN, Mme Awa Nana Daboya.

S’agissant de la prise en charge médico-psychologique des personnes atteintes par ces violences, 5 300 victimes ont été reçues en entretien d’évaluation au cours de la 3e étape, informe le HCRRUN.

« Pour cette 3e étape, le taux de satisfaction des victimes est de 99,2%. Les victimes ont apprécié le geste de reconnaissance à leurs endroits », a indiqué Dr Michel KODOM, président de l’ONG Aimes Afrique, la structure chargée de la prise en charge médicale des victimes.
La rencontre a également permis au HCRRUN de dresser le bilan de ses trois années de mission. Ainsi, depuis le début du programme de réparation en 2017, l’institution dit avoir reçu une enveloppe financière de 12 milliards F CFA de l’Etat. Sur ce fonds, les dépenses selon la présidente de l’institution, s’établissent à onze milliards trois-cent millions et huit-cent douze mille huit-cent trente-trois (11 303 812 833) FCFA, dont neuf milliards huit-cent quatre-vingt-dix-sept millions huit-cent quatorze mille huit-cent un (9 897 814 801) FCFA de dépenses d’indemnisations financières au profit de 13 268 victimes et un milliard quatre-cent millions neuf-cent quatre-vingt-dix-huit mille trente-deux (1 405 998 032) FCFA de fonctionnement dégageant ainsi un solde créditeur de six-cent quatre-vingt-seize millions cent quatre-vingt-sept mille cent soixante-sept (696 187 167) FCFA.

Lire Aussi :   Le PNP pas forcément en faveur des coups d'État en Afrique

« Étape par étape, nous évoluons lentement mais sûrement. Nous avons enregistré un bilan très encourageant après ces trois étapes grâce à la volonté et à l’engagement du Chef de l’Etat », a laissé entendre Mme Awa Nana Daboya.

Il faut noter le nombre provisoire de victimes éligibles, enregistré par le HCRRUN est de 32 490 dont, 13 268 victimes indemnisées et 19 222 victimes non encore pris en compte.

Pour le compte de l’année 2021, le HCRRUN s’engage à prendre en compte l’ensemble de ces victimes. Il sera question au cours de cette quatrième phase, des indemnisations individuelles, de réparations collectives et mémorielles, mais aussi de plancher sur les questions d’impunité et de garantie de non-répétition.

Raphaël A. (+228 92 06 07 03)

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?