Sécurité : Le Gal Yark annonce la reprise des tests d’alcoolémie sur les routes togolaises

517 0

©AfreePress-(Lomé, le 30 décembre 2020) En décembre 2019, son entrée en vigueur avait été entravée par l’apparition de la pandémie du coronavirus. Les tests d’alcoolémie sur les routes togolaises vont bientôt reprendre.

Ces contrôles vont reprendre à partir du mois de janvier 2021 sur toute l’étendue du territoire national.

L’information a été confirmée lundi 28 décembre 2020, par le ministre de la Sécurité et de la protection civile, le Général Yark Damehane et relayée par radio Victoire Fm.

Selon les explications données par le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, la mesure n’interdit pas la consommation de l’alcool aux Togolais. Elle vise seulement à limiter les cas d’accident de circulation, qui restent élevés sur les routes du pays.

« Il n’est pas interdit de boire de l’alcool, mais il ne faudra pas dépasser le seuil de sécurité », a-t-il précisé. Ce seuil est fixé à 0,5 grammes d’alcool dans le sang.

Pour cette fois, les autorités informent que ces tests vont être réalisés avec de nouveaux équipements adaptés au contexte sanitaire.

La moindre infraction du conducteur peut conduire à une immortalisation systématique de son engin ou au retrait de son permis de conduire.

Ces tests seront systématiquement effectués par la gendarmerie et la police lors des contrôles inopinés pour tous les usagers de la route. En cas de dépassement de la norme, l’usager paiera une amende de 10.000 francs CFA, conformément à la législation togolaise.

Il faut rappeler que le test d’alcoolémie est une décision du ministère de la Sécurité et de la protection civile. Elle s’applique aux motocyclistes, conducteurs de voitures légères, de bus, d’autocars ou de gros camions.

Anika A. (+22891024439)

Lire Aussi :   Dodzi Komla Kokoroko : « Les cours de répétition ne sont pas interdits en dehors du cadre scolaire… »

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?