ANADEB : Le Projet EJV a fait 3 990 jeunes bénéficiaires dans la région des Savanes

315 0

©AfreePress-(Lomé, le 31 décembre 2020)-L’Antenne régionale Savanes de l’Agence nationale d’appui au développement à la base (Anadeb) a organisé le 23 novembre 2020, un atelier bilan du trimestre 3 de cette année.

La rencontre a permis aux responsables de cette antenne de faire le point sur la stratégie mise en place grâce avec l’appui des différents partenariats dans la région pour la réalisation du projet d’opportunité d’Emploi pour les jeunes vulnérables (EJV).

En effet, dans le cadre de la mise en œuvre du projet EJV dans la région des Savanes, un projet qui couvre 57 villages pauvres dans les 7 préfectures de la région, les partenariats ont été noués entre l’Anadeb (qui assure l’exécution du projet EJV) et des formateurs et mentors individuels, ainsi qu’avec des établissements financiers, des prestataires de formation, et des ONG pour l’atteinte des objectifs de ce projet.

Selon l’Anadeb, chaque partenaire du projet a un rôle spécifique. « Les intermédiaires techniques (ONG) assurent principalement l’appuie-accompagnement des communautés à l’identification et au montage de microprojets de Travaux à haute intensité de main-d’œuvre (Thimo).

Les entrepreneurs quant à eux, interviennent au besoin pour la réalisation des travaux de BTP afférents aux THIMO. Les établissements financiers offrent leurs services aux bénéficiaires. Ils participent à la domiciliation de comptes des jeunes bénéficiaires du projet, à l’ouverture des comptes des jeunes, au payement, à l’octroi de crédit aux jeunes. Les prestataires de formations quant à eux, interviennent dans l’amélioration de l’employabilité des participants aux Thimo individuellement ou collectivement. Les mentors, eux par contre, interviennent pour aider les jeunes bénéficiaires du projet à surmonter les problèmes auxquels ils pourraient être confrontés lors du démarrage ou de l’extension de leurs microentreprises », ont expliqué les responsables de l’antenne régionale Savanes.

Lire Aussi :   Lutte contre la criminalité : Le Ministre Yark présente le bilan d'une nouvelle opération militaire à Agoè Alinka

Les différentes activités et interventions sur le projet EJV, soulignent-ils s’opèrent dans une approche de « développement conduit par les communautés (DCC) » qui vise à amener les communautés bénéficiaires à assumer la responsabilité de la mise en œuvre des activités et projets de développement.

Ainsi, pour l’atteinte des objectifs fixés dans le cadre du projet EJV, l’Anadeb travaille dans la région des Savanes avec 6 Organisations Non Gouvernementale (ONG) d’intermédiaires techniques, 18 Intermédiaires techniques consultants individuels dont 6 environnementalistes et 12 génies civils, 2 cabinets et ONG pour les formations en développement d’affaires (FoDA), 71 Coachs, 11 assistants de formation en gestion à la base et 2 ONG d’alphabétisation.
En termes de bilan, indique cette antenne, le projet a touché dans cette région 3 990 jeunes.

Pour rappel, le projet d’opportunité d’Emploi pour les jeunes vulnérables vise sur le plan national, à améliorer les conditions de vie de 14 000 jeunes (hommes et femmes âgés de 18 à 35 ans, handicapés ou non, déscolarisés ou non scolarisés), en situation de pauvreté) issus de 200 villages des 150 cantons les plus pauvres du Togo. Il est financé à hauteur de 5,1 milliards de francs CFA. 

Raphaël A. (+22 892 060 703)

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?