Piraterie maritime : Le Togo bientôt doté d’un radar de surveillance maritime SeaOwl

454 0

©AfreePress-(Lomé, 14 janvier 2021) – Après le don de deux vedettes d’intervention ‘’Sillinger’’ à la marine togolaise en novembre 2020, la France vient encore d’apporter son appui au Togo dans le cadre de sa lutte contre la piraterie maritime. Elle a offert au gouvernement togolais, un radar de surveillance, rapporte le site d’information « Africa Intelligence ».

 

La Direction de la coopération de sécurité et de défense (DCSD) du ministère français des Affaires étrangères, indique ce site d’information, a même engagé la société varoise SeaOwl Technology Solutions (ex-Sofresud) pour « installer » le radar de surveillance maritime à Kpémé, à une vingtaine de kilomètres de Lomé.

Ce dispositif de pointe, précise le journal en ligne, devrait être opérationnel au premier semestre de cette année. Il permettra aux forces armées togolaises de sécuriser le littoral grâce à un contrôle plus accru du trafic maritime.

Pour rappel, dans le cadre de renforcement de la coopération entre Lomé et Paris, deux vedettes d’intervention Sillinger (transport rapide pour commandos) ont été réceptionnées par la marine togolaise en novembre 2020. Un mois plus tard, un détachement d’instructeurs issus des Éléments français installés au Sénégal (EFS) et de commandos de marine, était à Lomé pour dispenser une formation d’un mois au pilotage des embarcations et à l’intervention rapide au profit des marins togolais. L’objectif était d’accompagner l’armée togolaise et l’aider à mettre en place une première unité d’intervention opérationnelle dès 2021.

 

Raphaël A.

Lire Aussi :   L’association « Chaîne d’enfants » engagée pour une éducation de qualité des enfants vulnérables

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?