Chefferie traditionnelle : Quatre chefs cantons reconnus par le gouvernement et trois suspendus

623 0

(©AfreePress-Lomé, 14 janvier 2021)- Réuni en Conseil des ministres mercredi 13 janvier 2021, le gouvernement a pris plusieurs décrets portant reconnaissance de quatre (4) chefs cantons et a suspendu trois autres pour six mois.

 

Les quatre chefs qui ont reçu leur reconnaissance sont ceux de Pagouda (préfecture de la Binah), Pessare (préfecture de la Binah), Sessaro (préfecture de Sotouboua), tous désignés par voie coutumière et celui du canton d’Imle (préfecture de l’Amou) désigné par voie élective.

 

Trois autres chefs cantons sont suspendus. Il s’agit des chefs cantons de Vokoutimé (préfecture de Vo) ; de Djama (préfecture de l’Ogou) et de Glei (préfecture de l’Ogou). Il est reproché à ces chefs traditionnels, la mise en place d’une organisation illégale de chefferie traditionnelle.

 

Raphaël A.

Lire Aussi :   Coronavirus : Ces importantes mesures prises par l'église catholique pour protéger les fidèles

Articles en relation