Couvre-feu dans le Grand Tône : Le Général Yark Damehane fait le service après-vente

403 0

©AfreePress-(Lomé, 20 janvier 2021)- Le gouvernement a décrété depuis le 17 janvier 2021, un couvre-feu total allant de 20 heures à 5 heures du matin dans la région des Savanes, plus précisément, dans le Grand Tône qui comprend les préfectures de Tône, de Cinkassé, de Tandjoare, de Kpendjal et de Kpendjal Ouest. Cette mesure, dont l’objectif est de freiner la propagation de la pandémie du Coronavirus, est accompagnée d’un bouclage des préfectures concernées jusqu’à nouvel ordre.

Le Ministre de la Sécurité et de la protection civile, Général Yark Damehane, a tenu à expliquer aux populations, le bien-fondé de la décision. Invité mardi 19 janvier dernier sur radio Courtoisie, une radio installée à Dapaong, le Général Yark Damehane (natif de cette localité), a indiqué qu’il s’agissait là de mesures « urgentes » prises par le gouvernement pour éviter le pire d ans le Grand Tône où les cas ont augmentés de façon exponentielle après les fêtes de fin d’année.

« Vu la progression rapide de la pandémie, le gouvernement est obligé de durcir, sinon, de prendre des mesures plus draconiennes. C’est dans cet esprit qu’il faut comprendre les mesures qui sont prises dans le Grand Tône depuis le 16 janvier. Avant les fêtes de fin d’année, le gouvernement a pris des mesures. Malheureusement, les résultats attendus n’ont pas été atteints surtout au niveau du Grand Tône. Après les fêtes, le constat a été amer. Les cas de contamination ne font que monter », a déploré le ministre de la Sécurité.

La responsabilité de chaque citoyen d’après le Général Yark Damehane, est une impérative pour freiner ce mal qui menace l’existence de l’homme.

Lire Aussi :   Disqualification des Eperviers cadets : Le CNO-Togo prêt à soutenir la FTF pour faire triompher la vérité

« Je voudrais inviter les populations du Grand Tône à voir dans ces mesures, un salut pour freiner la propagation. Il faut vraiment respecter les mesures barrières. Il y a un peu de relâchement au niveau du Grand Tône. Les rapports qui nous parviennent ne sont pas intéressants. Les gens ne portent pas de masque. C’est quand ils voient le policier ou le gendarme qu’ils mettent leurs masques et quand ils dépassent les forces de l’ordre, ils l’enlèvent. Il faut que les gens cessent ce jeu de cache-cache, cela ne sert à rien. Il est important de comprendre pourquoi on doit porter des masques et les porter comme il se doit. Même sans la présence de l’agent de sécurité. C’est par ce respect que nous pouvons préserver les vies et pour pouvoir célébrer d’autres fêtes après », a-t-il lancé.

Le couvre-feu, insiste le ministre Yark, reste l’une des mesures efficaces pour freiner la propagation de la pandémie. « Avec le couvre-feu, la propagation de la pandémie est limitée. Les cas dont je voudrais citer, c’est des cas contacts. C’est parce que les gens restent ensemble qu’ils finissent par prendre le virus. Avec le couvre-feu, au moins on a moins d’heures pour se retrouver, rester ensemble pour causer. Ce qui réduit énormément la propagation de la pandémie. Si dans les jours à venir, on nous dit qu’il y a plus de cas de contamination, le gouvernement prendra les mesures qui s’imposent », a-t-il ajouté.
Au 19 janvier 2021, le Togo a enregistré 54 nouveaux cas portant le chiffre des cas actifs à 470. 3839 personnes ont trouvé la guérison au Togo depuis l’apparition de la maladie dans le pays en mars 2020 et 74 personnes ont laissé la vie dans leur bataille contre ce mal.
Il faut rappeler que le Coronavirus (COVID-19) est une ‎maladie infectieuse due à un coronavirus découvert ‎récemment. ‎La majorité des personnes atteintes de la COVID-19 ‎ne ressentiront que des symptômes bénins ou ‎modérés et guériront sans traitement particulier. ‎
Le virus qui entraîne la COVID-19 se transmet ‎principalement par des gouttelettes produites ‎lorsqu’une personne infectée tousse, éternue, ou ‎lors d’une expiration. Vous pouvez être infecté en respirant le virus, si ‎vous êtes à proximité d’une personne malade, ou en ‎touchant une surface contaminée puis vos yeux, ‎votre nez ou votre bouche.‎
Pour se prémunir contre la COVID-19, il faut se lavez fréquemment les mains, utilisez du savon et de l’eau, ou une solution hydroalcoolique, se tenir à distance des personnes, porter un masque lorsque la distanciation physique n’est pas possible, éviter de se toucher les yeux, le nez ou la bouche.
En cas de toux ou d’éternuement, se couvrir le nez et la bouche avec le pli du coude ou avec un mouchoir.
Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien et consultez un professionnel de santé si vous avez de la fièvre, que vous toussez et que vous avez des difficultés à respirer.

Raphaël A.

Articles en relation

error: Contenu protégé !!
× AfreeWazapNews, des questions ?