Privatisation du service « T-money » : Le ministre Christian TRIMUA se prononce

1032 0

©AfreePress-(Lomé, 20 janvier 2021)- Selon les informations relayées par la presse nationale, la technologie du transfert monétaire « T-money » de Togocom va être bientôt retirée de la compagnie des télécommunications du Togo et privatisée. Des tractations sont en cours au niveau des nouveaux actionnaires du groupe Togocom, pour confier l’exploitation du service T-Money à un étranger.

Interpellé mardi 19 janvier 2021à l’occasion d’une émission de grande écoute sur cette question, Christian TRIMUA, ministre des Droits de l’Homme, de la Formation à la Citoyenneté, des Relations avec les Institutions de la République et Porte-parole du Gouvernement, ne dément pas l’information, mais ne la confirme pas non plus. Il indique plutôt que le gouvernement suit de très près ce dossier.

« Il y a la ministre de l’Économie numérique, de la transformation digitale qui travaille aujourd’hui sur ces questions avec les groupes concernés et donc, qui a un regard sur le sujet. Je ne peux pas vous en dire plus puisque personnellement, je ne suis pas introduit dans les détails que vous évoquez sur la privatisation de T-money et autres. Mais à partir du moment où ma collègue travaille sur le sujet et que nous disons que c’est un pilier fondamental de l’action du gouvernement aujourd’hui, nous veillerons à ce que les intérêts des uns et des autres soient préservés et que l’action du gouvernement ne subisse aucune entrave », a-t-il déclaré.

Il faut noter que le gouvernement place au cœur de ses actions pour les années à venir, la question de la digitalisation des services publics.

Réuni en Conseil des ministres, le 13 janvier 2021, le gouvernement avait annoncé la création d’une banque digitale dans les tous prochains mois. Et le service « T-money » qui a connu un succès au cours des 5 ans dernières années avec près de 500 milliards de FCFA de montant cumulé des transférés, aura un rôle important à jouer pour l’atteinte des objectifs poursuivis par le gouvernement.

Raphaël A.

Lire Aussi :   CAN-féminine 2022 : Le Togo connaît enfin son adversaire

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?