Syndicat : Trois membres du SET interpellés par la gendarmerie

607 0

©AfreePress-(Lomé, le 21 janvier 2021)-Trois (3) autres membres du Syndicat des enseignants du Togo (SET) ont été interpellés mercredi 20 janvier 2021 par la gendarmerie alors qu’ils participaient à une réunion au siège de la Synergie des travailleurs du Togo (STT) à Lomé.

Ceux-ci ont été amenés de forces vers le Service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC), a appris l’Agence de presse AfreePress.

La méthode employée par la gendarmerie provoque l’indignation à la STT.

« Subitement, des gens sont venus dans notre salle de réunion. Ils ont ramassé les camarades. J’ai voulu partir avec eux mais ils ont refusé. Ils m’ont fermée dans la salle et ils sont partis. J’ai réussi à sortir, mais ils ont aussi bloqué le grand portail de notre siège. J’ai dû pousser le gendarme avec la porte pour sortir, mais ils sont quand même partis avec les camarades. Ils n’ont absolument rien dit. Ils ont violé le siège de la STT et emporté les camarades de force », a témoigné la Coordinatrice de la STT, Nadou Lawson.

Pour rappel, le SET est un jeune syndicat qui a récemment appelé à une grève des enseignants pour exiger de meilleures conditions de vie et de travail.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Education : plus de 33 milliards FCFA de la Banque mondiale pour le Togo

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?