La question de la monnaie abordée lors de la 58e session ordinaire des chefs d’Etat et gouvernement de la CEDEAO

583 0

©AfreePress-(Lomé, le 25 janvier 2021)-Le chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé a pris part à la 58e session ordinaire de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté Économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), organisée samedi 23 janvier 2021 par visioconférence.

À l’ordre du jour, la situation politique, économique, sécuritaire et sanitaire de la communauté. Les dirigeants de la CEDEAO se sont penchés sur la situation sécuritaire au Mali, le programme de la monnaie unique et la mise en œuvre de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF) dans l’espace communautaire.

La date d’entrée en vigueur officielle de la monnaie unique de la CEDEAO a été repoussée à plus tard avec l’adoption d’une nouvelle feuille de route, en raison de la crise sanitaire enregistrée au cours l’année 2020 et de la régression des indicateurs macroéconomiques.

En ce qui concerne la question malienne, les dirigeants ont félicité le peuple malien pour le courage et la maturité dont il fait preuve en s’appropriant les recommandations de la CEDEAO, particulièrement la feuille de route de la transition dont la mise œuvre doit conduire à des élections libres et transparentes.

Par ailleurs, la conférence a édifié la commission de poursuivre les efforts de suivi permanent pour une CEDEAO soit politiquement stable et apaisé. Ils ont également exprimé leur approbation de l’ensemble des processus électoraux engagés au cours de l’année 2020 dans l’espace.

Noellie A. (stagiaire)

Lire Aussi :   Diplomatie : Le Nigeria a un nouvel ambassadeur au Togo

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?