Pour la Paix et la Rigueur dans l’éducation, des enseignants sollicitent une entrevue avec le ministre Dodzi Kokoroko

433 0

©AfreePress-(Lomé, le 25 janvier 2021)- Une nouvelle synergie des enseignants verra le jour au Togo dans les prochains jours. Les porteurs de ce projet sont à pied d’œuvre pour l’obtention de leur approbation.

Une demande d’audience a été adressée le 21 janvier 2021 au ministre des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’Artisanat Dodzi Kokoroko dans ce sens, a appris l’Agence de presse AfreePress.

La « Synergie des Enseignants pour la Paix et la Rigueur dans l’Éducation au Togo », puisque c’est d’elle qu’il s’agit, se fixe comme objectif de « sensibiliser les enseignants sur leurs devoirs et droits pour éviter la désobéissance civile de ces derniers aux autorités de l’éducation…».

« Conformément à la loi du 1er juillet 1901 portant liberté de création d’association au Togo, je sollicite auprès de votre bienveillance une audience pour une entrevue positive portant sur la création d’une synergie au sein des corps des enseignants du Togo », a indiqué Edoh Selom, professeur au Collège des Étoiles de Lomé dans une lettre adressée au Ministre en charge des Enseignements primaire et secondaire.

L’initiative de ces enseignants intervient alors que certains de leurs collègues sont en difficulté avec le gouvernement. Il s’agit des membres du Syndicat des Enseignants du Togo (SET) arrêtés après avoir appelé à une grève pour exiger de meilleures conditions de vie et de travail dans l’enseignements. De son côté, l’autorité accuse les grévistes d’être une organisation dont le statut est « inconnu et imprécis ».

Raphaël A.

Lire Aussi :   Nécrologie : Décès de l'ancien ministre Florent Maganawé

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?