Sécurité maritime : Le Togo ordonne l’enlèvement des épaves de navires abandonnés dans ses eaux

550 0

©AfreePress-(Lomé, le 28 janvier 2021)- Dans un communiqué rendu public, lundi 25 janvier 2021, le préfet maritime, le Capitaine de vaisseau Néyo TAKOUGNADI, ordonne l’enlèvement des épaves des navires et embarcations qui sont posées sur le quai minéralier du Port autonome de Lomé.

« Ces épaves constituent un danger pour la sécurité des manœuvres portuaires et une entrave à l’exploitation dudit quai. À cet effet, le Préfet maritime invite les propriétaires desdites épaves à procéder d’urgence à leur enlèvement, dans un délai de deux (02) mois à compter de la date de publication du présent communiqué », souligne la note.

Pour ce faire, il est demandé aux concernés ou à toute personne qui aurait connaissance des propriétaires de ces épaves, de se manifester auprès de la Direction des Affaires maritimes sise dans la zone portuaire à Lomé.

« Les dispositions législatives et réglementaires du Togo n’autorisant pas la présence ou le délaissement des épaves dans les eaux sous souveraineté nationale, tous les propriétaires sont conviés à s’exécuter dans les délais impartis, faute de quoi, ils seront déchus de leur droit de propriété et l’Etat togolais procédera au démantèlement, à l’enlèvement et à la vente de ces épaves à leurs frais et risques », prévient le Capitaine de vaisseau, Néyo TAKOUGNADI.

Avec une profondeur de 16,60 mètres, le Port autonome de Lomé est le seul port en eau profonde de la côte ouest africaine pouvant accueillir des navires de 3e génération. Il est composé de trois principaux quais dont le quai minéralier, long de 210 m qui est exploité pour l’accostage des minéraliers.

Anika A. (+22891024439)

Lire Aussi :   Togo : Vers une surveillance en temps réels des réseaux de Togocom et de Moov par l'ARCEP

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?