Action sociale : L’ONG ‘’Espérance et Vie Nouvelle’’ davantage mobilisée pour le bien-être des victimes du cancer du sein

185 0

©AfreePress-(Lomé, le 28 janvier 2021)- L’ONG ‘’Espérance et Vie Nouvelle (EVN)’’ en collaboration avec la Ligue togolaise contre le cancer a offert, jeudi 28 janvier 2021 à Lomé, des kits de soins et des vivres à cinquante (50) femmes malades du cancer du sein, a constaté l’Agence de presse AfreePress.

Ces kits, estimés à plus de 2.500.000 F CFA, sont, essentiellement composés d’une boîte à pharmacie contenant entre autres, de la bétadine 500 ml, du coton, des compresses, des gants et dakins 500 ml (alcool), des détergents, de l’eau de javel, des draps, des désinfectants et des cache-nez destinés à leur permettre de se protéger contre la COVID-19.

Ces kits contiennent également des vivres notamment des pâtes alimentaires, du riz, de l’huiles, etc.

Soutenu financièrement par la société VILSCO, ce geste humanitaire de l’ONG EVN intervient en marge des activités du mois ‘’d’Octobre rose’’ 2020. Un événement qui a été célébré dans la sobriété cette année en raison de la pandémie du Coronavirus.

Selon le Directeur exécutif de l’ONG EVN, Stéphan Domefaa Awity, les victimes de cancer du sein traversent souvent des moments très difficiles dans leurs vies, et elles ont été encore plus affaiblies à cause de la pandémie actuelle.

« C’est la seconde activité que nous réalisons en moins d’un (01) mois. Au fait, les femmes victimes du cancer du sein sont nombreuses, mais nous avons sélectionné celles qui sont plus vulnérables. Donc étant donné que la pandémie a encore augmenté la vulnérabilité de ces personnes, nous avons jugé bon de les rassembler, de les soutenir et de leur prodiguer d’utiles conseils sur la Covid-19 et le cancer dont elles souffrent déjà. Le secret que je leur aie donné, c’est d’être optimistes en toutes choses. Elles doivent être à l’écoute de leur corps et respecter les contrôles de santé. Nous nous sommes là, et nous serons toujours là pour les écouter et les soutenir dans leurs difficultés », a-t-il laissé entendre.

Les bénéficiaires ont, quant à elles, témoigné leur gratitude à l’ONG EVN et ses partenaires pour l’attention accordée aux femmes malades du cancer.

« Des actions comme celles-ci nous réconfortent et cela nous rassure qu’on n’est pas seules », s’est réjouie pour sa part, une victime qui a préféré l’anonymat.

D’après les chiffres fournis par l’unité d’Oncologie gynécologique et mammaire de la clinique de gynécologie obstétricale du CHU-Sylvanus Olympio, parmi toutes les femmes consultées en 2019, le cancer du sein seul représente plus de 58% de celles qui ont été dépistées positives de toutes sortes de cancers. Et la plupart de ces victimes arrivent à l’hôpital à des stades très avancés de la maladie diminuant ainsi leur chance de guérison.

Anika A. (+22891024439)

Lire Aussi :   Santé : Le ministre Mijiyawa met en garde un de ses agents

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?