16e anniversaire de la disparition du Président Ayadema : Payadowa Boukpessi exige de la sobriété dans les célébrations

632 0

©AfreePress-(Lomé, 1er février 2021)- Le 5 février 2021, sera commémoré sur toute l’étendue du territoire national, le 16e anniversaire de la disparition de feu Gal Gnassingbé Eyadema. L’événement va être commémoré cette année de façon particulière et dans la sobriété en raison de la crise sanitaire du Coronavirus.

C’est ce qu’indique un communiqué du ministre d’Etat, chargé de l’Administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires, Payadowa Boukpessi. Communiqué rendu public vendredi 29 janvier 2021.

Dans sa note, le ministre d’Etat présente un programme très court, élaboré dans le cadre de la célébration du 5 février 2021. Vendredi 5 février 2021, prière musulmane à 13 heures dans les mosquées des chefs-lieux de préfectures en mémoire du père de la nation. Dimanche 7 février 2021, prières chrétiennes dans les églises et temples des chefs-lieux de préfectures.

« Pas de veillée le 4 février 2021, pas de célébration publique au Palais des congrès de Kara. Les dispositions ci-dessus énoncées doivent être strictement respectées par tout un chacun, dans les circonstances actuelles marquées cette année par la lutte contre la pandémie du Coronavirus dans notre pays », indique le ministre d’Etat.

Pour rappel, le Général Gnassingbé Eyadema, est né le 26 décembre 1935 à Pya (435 km au Nord de Lomé) et mort le 5 février 2005, à bord de l’avion présidentiel qui l’évacuait pour des soins vers Israël. Militaire de formation, il a occupé durant 38 ans, (1967 jusqu’à sa mort), le poste de président de la République togolaise.

Anika A. (+22891024439)

Lire Aussi :   Polémique autour du vaccin AstraZeneca : Le Colonel Djibril Mohaman rassure sur l'efficacité du vaccin

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?