CAN U-17 : Aucun acteur de la FTF n’est coupable de fraude sur l’âge dont a parlé la CAF

214 0

©AfreePress-(Lomé, le 10 février 2021)-Les résultats de l’enquête diligentée par le ministre des Sports et des loisirs, Lidi-Kama Bessi au sujet de la disqualification du Togo du dernier tournoi qualificatif de l’UFOA-B U-17, sont enfin disponibles.

Ces résultats, ont été au cœur d’un point de presse animée samedi 6 février 2021 à Lomé par Mme Lidi-Kama Bessi. Il ressort du rapport, qu’aucun acteur au niveau de la Fédération togolaise de football (FTF) n’est coupable de fraude sur l’âge dont parle la Confédération Africaine de Football dans sa décision.

Le seul manquement relevé se résume à des « légèretés » notées de la part de la FTF sur les plans administratif, technique, organisationnel et matériel.

« Il ressort globalement des investigations effectuées que la ligne de défense des responsables de la FTF repose, entre autres sur les retards dans les réactions de la CAF et de l’UFOA, suite à leurs sollicitations et requêtes introduites… Et si des réserves et reproches ont été formulées par les responsables de la FTF relativement à l’attitude du comité d’organisation du tournoi et de la CAF, il n’en demeure pas moins que certains manquements, et même certaines légèretés sont imputables à la FTF », a indiqué la ministre.

« J’exprime tout mon soulagement de constater que tous les acteurs de la FTF sont exempts de tout soupçon de fraude dans cette affaire », a-t-elle fait savoir.

Mais, pour renforcer le management des activités sportives, des recommandations ont été faites par la commission chargée de l’enquête à l’endroit des membres de la FTF. Des recommandations dont le respect tient à cœur, la ministre Lidi-Kama Bessi.

« En ce qui concerne le ministère des Sports, je veillerai personnellement à l’application des recommandations pertinentes qui m’ont été soumises par la commission. Nous pouvons soutenir sans risque de nous tromper, que l’honneur de la FTF est sauf. Le Togo a été victime d’un système d’évaluation de l’âge des athlètes qui peuvent l’avoir pénalisé. S’il y a eu d’autres facteurs pénalisants, il faudra regarder du côté de la CAF qui naturellement, n’est pas disposée à se saborder », a souligné l’autorité.

Pour rappel, avant d’être disqualifié par la CAF, les Éperviers U-17 étaient en bonne position dans la compétition avec une deuxième victoire remportée face à l’équipe du Bénin.
Anika A. (+22891024439)

Lire Aussi :   Sécurité : Une trentaine de cybercriminels dans les filets de la police nationale

Articles en relation

error: Contenu protégé !!
× AfreeWazapNews, des questions ?