MINUSMA : Le Président Faure Gnassingbé exprime sa sympathie aux soldats blessés dans un attentat à Kéréna (Mali)

387 0

©AfreePress-(Lomé, 10 février 2021)- Dans la matinée du mercredi 10 février 2021, le contingent togolais de la MINUSMA stationné à Kéréna (Mali) a été la cible d’une attaque terroriste, faisant une vingtaine de blessés dans les rangs des militaires togolais, dont neuf graves qui ont été rapidement pris en charge par les services compétents.

 

Cet événement a fait mercredi 10 février 2021, l’objet d’un compte rendu présenté par le Ministre des Armées, Mme Margueritte Gnakade au gouvernement réunit en Conseil des ministres.

 

« A l’entame des travaux, Mme le Ministre des armées a rendu compte au Conseil de l’attaque kamikaze qu’a subi vers sept (7) heures du matin ce jour mercredi (1er février 2021, ndlr). Cette action d’envergure visait en premier lieu la cuve à carburant et a été suivie de tirs nourris pendant près d’une heure. Grace à la vigilante réaction des soldats togolais, l’attaque a été repoussée. Le bilan est d’une vingtaine de blessés dont neuf graves qui ont été rapidement pris en charge par les services compétents », indique le communiqué ayant sanctionné les travaux.

 

Le Chef de l’État, Faure Gnassingbé a profité de l’occasion pour exprimer, au nom du peuple togolais et en son nom personnel, sa sympathie aux soldats blessés.

 

Le Conseil a également adressé ses vœux de prompt rétablissement aux blessés et invité l’ensemble de la population à les porter dans leurs prières quotidiennes.

 

Cette attaque est la troisième du genre contre le contingent togolais officiant sous mandat onusien en République malienne.

 

Le 28 janvier 2021, le véhicule d’une relève avait sauté sur un engin explosif à Talas occasionnant 4 blessés dont 1 grave. Le 29 janvier 2021 un obus a été tiré sur le poste de commandement togolais à Douentza. Fort heureusement, il a raté sa cible, indique le conseil des ministres délocalisé à Pya dans la préfecture de la Kozah.

 

Lire Aussi :   Contestations post-électorales : Mme Adjamagbo-Johnson invite le pouvoir à un dialogue

Olivier A.

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?