MIATO : La 2e édition se tiendra du 29 octobre au 7 novembre 2021

158 0

©AfreePress-(Lomé, 11 février 2021)- Le Marché International de l’Artisanat du Togo (MIATO) se tiendra du 29 octobre au 7 novembre 2021 sur l’esplanade du Palais des congrès de Lomé.

Placée sous le thème : « Entreprises artisanales et compétitivité », cette rencontre commerciale sera cette année, consacrée à la promotion du génie créateur des artisans togolais à travers l’exposition de produits et services artisanaux et la création d’un cadre d’échanges des savoir-faire et des expériences.

Après le bilan « satisfaisant » de la première édition qui s’est tenue en 2019 (plus de 100 000 visiteurs et 534 exposants venus de 8 pays), le gouvernement s’engage à faire de la deuxième édition du MIATO, une opportunité de relance économique, d’amélioration des revenus, du pouvoir d’achat et du renforcement des relations entre acteurs du monde de la culture.

« MIATO 2 servira de cadre pour la valorisation du patrimoine culturel togolais, l’exposition du génie et des énormes potentialités des artisans locaux, la promotion des produits artisanaux et la mise en valeur des métiers porteurs du secteur », informe le ministère de l’Enseignement Technique et de l’Artisanat, chargé d’organiser l’événement.

L’artisanat qui contribue à hauteur de 18% au Produit Intérieur Brut (PIB) du pays, retient une attention particulière des autorités. Plus de 10 milliards de F CFA ont été déboursés pour soutenir près de 15 000 projets artisanaux entre 2011 et 2020 au Togo.

Pour le compte 2020, l’accompagnement du gouvernement a permis la création de 1 069 nouvelles entreprises artisanales et de 5 Centres de Ressources pour l’Artisanat (CRA). 4 000 artisans ont vu leurs capacités être renforcées et 2 546 emplois ont été créés au cours de la même année, selon les chiffres rendus publics par le ministère en charge de l’Artisanat.

Pour le gouvernement, la tenue de la deuxième édition du MIATO renforcera les actions en faveur de ce secteur dont les activés subissent également les impacts négatifs de la pandémie du Coronavirus depuis bientôt un an. Ainsi, l’ambition des autorités est d’appuyer d’ici 2022, la création et le renforcement de 4000 entreprises, de 12 000 emplois durables dans le secteur artisanal et offrir une assurance-maladie à 90 000 artisans et leurs ayants droit.

Raphaël A.

Lire Aussi :   UA : La ZLECAf s'installe dans son nouveau siège d'Accra

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?