CNSS : La sécurité sociale sera désormais étendue aux travailleurs du secteur informel

451 0

©AfreePress-(Lomé, 25 février 2021)-Le Ministre de la Fonction Publique, du Travail et du Dialogue Social, Gilbert Bawara a officiellement lancé jeudi 25 février 2021, le projet d’appui à l’extension de la sécurité sociale aux acteurs de l’économie informelle. Un projet porté par le gouvernement avec pour principal objectif, de garantir à plus de trois millions d’acteurs du secteur informel, « une assurance vieillesse ».

La cérémonie de lancement de ce projet qui a eu lieu au siège de la Caisse nationale de Sécurité sociale (CNSS), a vu la présence de la Directrice Générale de la CNSS, Mme Ingrid Awadé, du Chargé des Affaires de l’Union européenne au Togo, Sergio MARINELI, du Coordonnateur résidant du Système des Nations Unies au Togo, Damien Mama, et de la Représentante résidente du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), Dr Aissata Ba Sidibe.

Le projet d’appui à l’extension de la sécurité sociale, a expliqué le Ministre Gilbert Bawara, est né de la volonté politique du gouvernement à bâtir une nouvelle forme de protection sociale successible d’assurer à tous les ménages, les conditions idoines d’une vie décente et d’une sécurité matérielle suffisante permettant de faire face aux vulnérabilités et aux fragilités liées à la maladie, à la vieillesse, à l’invalidité et au chômage…

« Le secteur informel contribue pour une part importante à l’essor économique national et emploie une forte proportion de nos concitoyens. C’est pourquoi toute initiative visant à assurer à cette catégorie d’acteurs du développement national, des meilleures conditions de vie à l’instar du présent projet, doit être encouragée et soutenue. Le mieux-être partagé par tous constitue en effet un engagement ferme, une volonté politique du Chef de l’Etat », a-t-il indiqué.

Environ 3,34 millions de travailleurs du secteur informel dont 52,7% de femmes, bénéficieront de cette extension de la sécurité sociale.

Lire Aussi :   L’association ‘’Aide et entraide pour le Développement Social’’ débute ses activités par un don de motos à des jeunes démunis d’Agoè-Nyivé

Pour le Ministre Bawara, le projet ambitionne dans un délai d’un an, le développement d’une base de données nécessaire pour la détermination des paramètres techniques et financiers permettant l’élaboration du produit de sécurité sociale convenable et accessible aux travailleurs de l’économie informelle ainsi que le renforcement du système d’information et d’adaptation de l’architecture institutionnelle facilitant l’immatriculation de ces travailleurs ainsi que l’acheminement des prestations.

« Le projet permettra également de renforcer les capacités des services techniques publics, des institutions de sécurité sociale et des partenaires sociaux ainsi que des organisations représentatives de l’économie informelle pour faciliter le consensus autour des options d’extension de la sécurité sociale qui tout en garantissant l’adéquation et l’accessibilité des prestations, assurant la viabilité et le développement du régime général de la sécurité sociale », a-t-il ajouté.

Au cours de cette cérémonie, le Chargé d’Affaires de l’UE (partenaire financier du projet), a salué la volonté politique du gouvernement d’étendre la protection sociale au secteur informel qui, selon lui, subit aujourd’hui de plein fouet, les impacts négatifs de la pandémie de la Covid-19.

Pour rappel, ce projet s’inscrit dans le cadre d’un programme lancé par l’Union européenne le 1er décembre 2020 en partenariat avec l’Organisation internationale du travail, l’UNICEF et la Coalition mondiale pour les socles de protection sociale et destiné au renforcement de la protection sociale et à son financement durable, compatible avec la gestion des finances publiques.

Raphaël A.

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?