Enseignement supérieur : L’IRES-RDEC et l’ISMAD désormais en partenariat

422 0

©AfreePress-(Lomé, le 26 févr. 21)- Une convention de coopération unit désormais l’Institut Régional d’Enseignement Supérieur et de Recherche en Développement Culturel (IRES-RDEC), à un autre institut. C’est l’Institut Supérieur de Management et du Développement (ISMAD).

Les documents matérialisant cette entente ont été paraphés vendredi 26 février 2021 à Lomé, par les premiers responsables de ces deux structures en présence d’un reporter de l’agence de presse AfreePress.

L’accord signé par le Directeur Général de IRES-RDEC, Prof. Kodjona KADANGA et le Président du Conseil d’Administration d’ISMAD, Kwassi Klutsè a pour objectif de faciliter les conditions de mobilité des enseignants-chercheurs et des apprenants. Permettre l’éclosion des initiatives communes, et renforcer la visibilité des deux universités privées.

A travers ce partenariat, les deux institutions entendent resserrer leurs liens de collaboration, pour l’atteinte des différents objectifs que ces deux partenaires se sont assignés. Il s’agit entre autres, de la formation professionnelle, la recherche et l’expertise en matière de développement durable, et surtout, la création d’emplois en vue d’une réduction significative du chômage des jeunes.

« L’un des défis auxquels les pays en développement sont confrontés aujourd’hui, demeure la question d’emploi de la jeunesse. Mais cette question cruciale ne serait trouvée de réponse de façon adéquate et pérenne, sans une politique de formation qui conduise cette jeunesse à l’auto-emploi et à l’entrepreneuriat. L’IRES-RDEC, pour ce qui le concerne, mettra tout en œuvre pour rendre opérationnel ce partenariat par des projets communs et concrets », a promis le Directeur Général de l’IRES-REDC, Prof. Kodjona KADANGA.

Dans son intervention, le Président du Conseil d’Administration de l’ISMAD, Kwassi Klutsè a de son côté, souhaité que cet accord constitue la base d’une « formation de qualité » et de « certification des compétences », impliquant les organisations du secteur privé, avec la participation des enseignants aux programmes de formation continue et de perfectionnement des formateurs pour une perspective de création d’emplois.

Il faut noter que l’IRES-RDEC est une institution de formations des cadres et agents d’action et de développement culturels. Elle a été mise en place avec le soutien de l’UEMOA en 2013 et accréditée par le Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES).

De son côté, l’ISMAD est un institut dont la vision est de développer les capacités entrepreneuriales et productives indispensables à la réduction de la pauvreté en Afrique et au Togo en particulier.

Noellie A.

Lire Aussi :   Football : La date du prochain congrès de la FTF enfin connue

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?