Football : Un ancien président de la FTF accuse Gianni Infantino d’ingérence flagrante dans l’élection à la CAF

420 0

©AfreePress-(Lomé, 2 mars 2021)- L’ancien président de la Fédération Togolaise de Football (FTF), Tata AVLESSI, dit Tata de Mass, réprouve  ‘’l’ingérence’’ du président de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), Gianni Infantino, dans l’organisation de l’élection du président de la Confédération africaine de football (CAF). Élection qui aura lieu le 12 mars 2021 au Maroc.

 

Dans une déclaration rendue publique, mardi 2 mars 2021, l’homme de Masséville, dénonce ce qu’il appel, des « manœuvres du président Gianni Infantino visant à imposer un seul candidat en lice » au football africain.

« Il circule depuis lundi 1er mars 2021 des informations saugrenues selon lesquelles, le Président de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), Gianni Infantino exige des trois candidats de l’Afrique de l’Ouest en lice pour l’élection du 12 mars 2021 à la Confédération Africaine de Football (CAF), de se ranger derrière le Sud-Africain, Patrice Motsepe. Des informations confirmées par des sources proches des candidats. Cette posture farfelue est sortie de la rencontre tenue les 27 et 28 février à Rabat au Maroc. Les trois candidats ouest-africains étaient au Royaume chérifien pour trouver un consensus, à l’invitation du Président de la Fédération Royale Marocaine de Football, Fouzi Lekjaa, dit-on. Une rencontre à laquelle ont également pris part, deux envoyés spéciaux d’Infantino, le Congolais Véron Mosengo-Omba, Directeur des Associations de la Fifa, et le Suédois Mathias Grafström, vice-Secrétaire Général. De là, il leur a été demandé de laisser le Sud-Africain Patrice Motsepe, comme seul candidat au poste de Présidence. Le Sénégalais Augustin Senghor sera son Premier vice-président et le Mauritanien Ahmed Yahya, son deuxième Vice-président et l’Ivoirien Jacques Anouma, Conseiller spécial du Président. Il se rapporte que les trois candidats ouest africains se retrouveront le week-end des 06 et 07 mars à Nouakchott en Mauritanie en marge de la finale de la Coupe d’Afrique des Nations U-20 pour arrêter un choix relativement à la rencontre de Rabat », a rapporté Tata AVLESSI.

Face à cette situation, l’ex-patron de la FTF pense que Gianni Infantino « se croit tout permis en Afrique » et mérite d’être discipliné dans ses dérives. « Comment peut-on expliquer cette ingérence flagrante et ubuesque de la FIFA dans une élection d’une Confédération ? Quel que soit ce qu’on peut reprocher à la gestion de la CAF (encore que la gestion actuelle de la FIFA n’est pas la plus saine), le néo-colon, Infantino ne peut s’autoriser cette imposture », a-t-il déploré.

Lire Aussi :   Diplomacy: United Nations System approves Dogbé government's planning

Il invite par ailleurs, les quatre candidats en lice à faire preuve de responsabilité pour éviter que le plan de M. Infantino réussisse.

« Votre honneur et votre dignité sont en jeu à travers l’élection du 12 mars au Maroc. Chacun d’entre vous, dispose d’un programme ambitieux pour l’émergence du football africain », a-t-il lancé à l’endroit des candidats.

Amen A. (+22891024439)

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?