Victoire Tomégah-Dogbé aux femmes des marchés : « Allez partout au Togo, prêcher la paix et la cohésion sociale »

236 0

©AfreePress-(Lomé, 9 mars 2021)- Comme à l’accoutumée, la Journée internationale des droits de la femme a été célébrée lundi 8 mars 2021.

Au niveau des marchés du Grand Lomé, cette solennité a été observée à travers une conférence-débat axée sur le thème général : « Leadership féminin à l’égard de la Covid-19 ».

La rencontre a connu la participation d’éminentes personnalités, à l’exemple du Premier ministre, Victoire Tomégah-Dogbé, de la Cheffe section de l’éducation des contribuables de l’Office Togolaise des Recettes (OTR), ISSA Falilatou et du Maire de la Commune du Golfe-5, Kossi Aboka.

 

« La femme du marché est d’une importance capitale dans notre société. C’est grâce à elle que nous achetons nos vivres, nos vêtements, etc. Ces femmes sont de braves dames que nous devons toujours honorer. Ce sont nos mamans. Au nom du Chef de l’Etat, je les exhorte à continuer à prôner davantage, la paix et la cohésion sociale partout dans notre pays. Le gouvernement est conscient qu’il reste des défis à relever pour le bien-être total de nos populations. Mais comprenez que le développement est un processus. On ne peut pas tout embrasser à la fois. Soutenez le gouvernement. Priez pour que la paix règne dans notre pays. Et soyons positives. Avec la prière et la détermination de la femme, tout peut changer », a exhorté la Cheffe du gouvernement dans son allocution de circonstance.

 

Le maire, Aboka Kossi, communicateur principal a, quant à lui entretenu l’assistance sur le thème : « Les marchés à l’ère de la décentralisation, quels défis faut-il relever ? Quels sont les droits et devoirs des femmes des marchés pour l’émergence des communes ? ». Dans son développement, l’élu local a réitéré la disponibilité des mairies à collaborer ‘’dans un respect mutuel’’ avec les animatrices des marchés.

Lire Aussi :   Développement local : La commune du Golfe-3 désormais en partenariat avec Rabat

 

Il a exhorté ces dernières à s’investir davantage dans les projets communaux, à travers le paiement des taxes. « En cas d’incompréhension, les mairies sont ouvertes et les femmes des marchés, ont droit de s’approcher de l’administration pour demander des explications et informations nécessaires. C’est leur droit », a insisté le Maire.

 

Ensemble, les panélistes et les femmes ont fait le tour de la question et ceci dans un esprit de d’ouverture et de convivialité.

 

« C’est une immense joie pour nous les femmes des marchés. Nous sommes honorées, surtout quand notre maman, son excellence Victoire Tomégah-Dogbé, nous a surprises en venant parmi nous. Et les différentes communications nous ont instruites davantage. Maintenant, nous sommes prêtes et nous voulons servir davantage notre pays. C’est pourquoi nous demandons au Président de la République de nous envoyer en mission. Et notre maman, Dogbé nous a déjà répondu en nous demandant d’aller prêcher la paix et la cohésion sociale partout au Togo. Nous allons le faire », a martelé, la porte-parole des Présidentes des associations des marchés du Grand-Lomé, Pascaline Dangbuié.

 

Anika A (+22891024439)

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?