Accès à l’eau potable : La 86e réunion du Conseil Scientifique et Technique de l’AAE a pris fin sur une note de satisfaction

315 0

©AfreePress-(Lomé, 18 mars 2021)- « Contribution du secteur wash dans le combat contre la Covid-19 ». C’est le thème autour duquel s’est tenu les 15, 16 et 17 mars 2021, la 86e réunion du Conseil Scientifique et Technique (CST) de l’Association Africaine de l’Eau (AAE), dont les travaux ont démarré, lundi 15 mars 2021 en mode visioconférence.

 

Durant les trois (3) jours d’activités, les participants ont mené des réflexions et défini des stratégies pour une amélioration de l’accessibilité de l’eau potable sur le continent.

 

La première journée a été essentiellement marquée par des communications dont celle du Directeur Exécutif de l’AAE, Sylvain Usher, qui a profité de l’occasion pour présenter l’historique de l’AAE tout et salué la mémoire des pères fondateurs de cette organisation.

 

Selon M. Usher, les pères fondateurs de l’Union Africaine de l’Eau à l’instar de Zadi-Kessy Marcel, Aboulaye-Bouna Fall et Gilbert Tshiongo, ont été d’une utilité capitale à l’amélioration à l’accès à l’eau au niveau continental. « Mais malheureusement, l’on note la disparition en cascade de ces derniers, dans le courant de l’année dernière », a-t-il regretté.

 

Au-delà de cet hommage, la rencontre a été également marquée par une journée porte ouverte sur les activités de l’AAE et ses partenaires. Une communication axée sur les solutions technologiques pour une gestion efficiente des services d’eau et d’assainissement a également développée lors de cette rencontre.

« Toutes les sociétés en charge de la gestion de l’eau en Afrique doivent dans le sens de l’amélioration de leurs services aux populations, pouvoir identifier tout ce qui est vulnérabilité afin d’être à l’abri de toutes surprises désagréables », ont rappelé les représentants de la société SANCFIS, une société spécialisée dans la fourniture des services technologiques.

Pour information, l’AAE, est une association professionnelle comprenant plus de 150 sociétés d’eau et d’assainissement issus de 45 pays, y compris le Togo.

 

Lire Aussi :   Le taux de bancarisation en hausse, symbole d’une inclusion financière croissante au Togo

Anika A. (+22891024439)

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?