Réseau d’abus sexuels sur des petits garçons : Un membre du réseau arrêté à Tsévié

227 0

©AfreePress-(Lomé, le 29 mars 2021)-L’alerte donnée il y a quelques jours par la Ligue de défense noire africaine (LDNA) basée en France, sur l’existence au Togo d’un réseau pédopornographique, porte déjà ses fruits.

Un membre du réseau, auteur d’une vidéo pédopornographie tournée sur des petits garçons dont l’âge est compris entre 4 et 6 ans et diffusée sur les réseaux sociaux, vient d’être appréhendé et remis à la police.

L’information a été rendue publique dimanche 28 mars 2021, par le premier responsable de ce mouvement qui se veut, révolutionnaire pour la défense des droits des Africains, en la personne de Egountchi Behanzin.

Selon lui, le membre de ce réseau pédopornographique a été identifié et arrêté à Adangbé dans le Zio, environ 40 km au nord de Lomé avec le concours de la population.

« Nous avons pu établir que dans la localité de Tsévié, sévissait un réseau qui commettait des abus sexuels sur des petits garçons âgés de 4 à 6 ans. Ces petits garçons vivant dans la misère et l’indigence ont été prostitués de force pour le tournage de vidéos à caractère pédopornographique sur des demandes venues de l’occident dont la France. Les enfants étaient rétribués occasionnellement de 100 FCFA, soit équivalent de 15 centimes d’euros. Suite à ce travail rigoureux d’enquête, de recoupement des informations et de leur vérification, des arrestations ont pu être faites dans la localité de Tsévié ce dimanche 28 mars 2021 », a-t-il indiqué dans un communiqué.

Le cerveau du groupe selon le responsable de ce mouvement a réussi à s’échapper vers le Ghana.

Il faut noter que l’extrême gravité de la vidéo tournée sur des petits enfants avait amené la Ligue de défense noire africaine à proposer une récompense de 500 euros environ 300 000 F CFA à toute personne susceptible d’aider à démanteler le réseau. Pour l’instant, le ministère de la Sécurité et de la procession civile ne s’est se pas encore prononcé de façon officielle sur l’affaire pour situer l’opinion sur l’existence et le mode opératoire de ce réseau qui commet ces actes sur de jeunes garçons.

Mais, selon le site « Togotimes », le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Général Yark Damehane, joint au téléphone a confirmé l’arrestation d’un membre du réseau.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Assurance maladie universelle : Le Togo pris en exemple par plusieurs pays africains

Articles en relation

error: Contenu protégé !!
× AfreeWazapNews, des questions ?