Économie : Les atouts du Togo présentés à des chefs d’entreprises membres du MEDEF

206 0

©AfreePress-(Lomé, le 30 mars 2021)- Le gouvernement poursuit ses opérations de charme afin d’amener les opérateurs économiques internationaux à s’intéresser davantage au marché togolais.

Lundi 29 mars 2021, une centaine de chefs d’entreprises, membres du Mouvement des entreprises de France (MEDEF), ont été entretenus sur les opportunités d’affaires et d’investissement au Togo. C’était au cours d’un webinaire animé par le ministre de la Promotion de l’investissement, Kayi Mivedor et de son collègue du Commerce, de l’industrie et de la consommation locale, Kodzo Adédzé, a appris l’Agence de presse AfreePress.

Cette rencontre virtuelle a permis aux deux ministres de présenter aux entreprises françaises, le cadre macro-économique du pays. Le ministre du Commerce, de l’industrie et de la consommation locale, est particulièrement revenu sur le soutien qui est apporté par les opérateurs économiques au Togo.

« Malgré la crise, le secteur privé a prouvé à suffisance sa capacité de résilience et a permis au pays de ne pas connaître une décélération. C’est l’illustration d’une économie agile, créative et pugnace », a-t-il souligné.

Ceux-ci ont présenté le Togo comme « une destination d’investissement de choix », qui permet une ouverture sur le marché régional. Exposant au passage, les atouts significatifs du Togo qui selon eux, sont entre autres, la sécurité, la stabilité politique, le climat des affaires, le positionnement, les infrastructures, la main d’œuvre et les grands projets inscrits dans de la feuille de route gouvernementale 2020-2025.

« Le dynamisme du secteur privé togolais, favorisé par les conditions de facilités d’investissement créées par le gouvernement, peut constituer une réelle opportunité aux entreprises du MEDEF qui souhaitent développer à l’export un partenariat gagnant-gagnant avec le secteur privé local. Ce nouveau partenariat peut inclure sans nul doute un transfert de technologies, une ouverture à de nouveaux marchés, l’augmentation des capacités de production en vue de répondre aux demandes de plus en plus croissantes des marchés de la CEDEAO et de la ZLECAf », a indiqué de son côté le Ministre en charge de la promotion de l’investissement.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Eclairage public : Les populations d’Adjogba ont enfin l'impression que quelqu'un pense à eux

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?