Coopération : Yawa Djigbodi TSEGAN invitée d’honneur de la rentrée solennelle du CNT au Mali

133 0

©AfreePress-(Lomé, 06 avril 2021)-La présidente de l’Assemblée nationale togolaise, Mme Yawa Djigbodi TSEGAN a assisté lundi 5 avril 2021, à la rentrée solennelle de la première session ordinaire de l’année 2021 du Conseil National de Transition au Mali. Devant les membres de l’organe législatif de transition du Mali, Mme TSEGAN, a salué l’excellente des relations d’amitié et de coopération liant le Togo au Mali surtout en matière de diplomatie parlementaire.

Elle a souligné la nécessité pour les parlements africains d’aller vers une synergie d’actions et vers une mutualisation de leurs expériences afin de faire face aux défis communs de développement qui se posent à leurs pays respectifs.

« Les défis posés à nos États sont considérables. En effet, nos pays sont confrontés à des défis multiples mais également similaires ; que ce soit dans le domaine de la transformation agricole, de la soutenabilité d’une économie forte, de l’emploi des jeunes, du leadership et de l’autonomisation de la femme pour ne citer que ceux-là. Malgré les défis tantôt évoqués, de belles perspectives s’ouvrent pour nos nations. L’occasion nous est donnée de trouver les voies et moyens de transformer nos difficultés en opportunités. La bonne nouvelle réside dans le fait que des solutions existent et sont désormais à notre portée. Les Assemblées, parlementaires y ont un rôle à jouer en mutualisant leurs énergies afin d’apporter dans une synergie d’action, des réponses appropriées à nos défis communs », a-t-elle indiqué.

La présidente du parlement togolais a appelé les membres du CNT à une implication « active » pour la réussite de la feuille de route de la transition dans leur pays. « Outre les prérogatives traditionnelles de vote de la loi et de contrôle de l’action gouvernementale, l’une de ses missions essentielles réside également dans sa participation et sa contribution au renforcement de la diplomatie parlementaire. À ce titre, les parlementaires sont des partenaires de choix en vue d’une gouvernance inclusive et participative qui utilise efficacement la coopération pour un développement durable. Et c’est là donc que se trouve notre contribution ; et en tant que parlementaires, cette contribution est vivement attendue… J’en appelle à la contribution et à l’implication du Conseil National de la Transition, dans la mise en œuvre réussie de la feuille de route de la transition et des recommandations du Groupe de suivi et de soutien à la transition au Mali » a-t-elle lancé.

Lire Aussi :   Gestion de la Covid-19 : Le Togo se classe premier en Afrique de l’Ouest

Occasion pour Mme TSEGAN de réitérer au Conseil National de Transition, l’engagement et la disponibilité de son institution à accompagner le Mali pour une transition réussie.

Pour rappel, le CNT mise en place après le coup d’Etat militaire au Mali est doté des prérogatives de l’Assemblée nationale. Cet organe législatif composé de 121 membres issus des partis politiques, de la société civile, des syndicats et des forces armées est chargé de voter les textes des réformes prévues dans le cadre de la transition.

Raphaël A.

Articles en relation

error: Contenu protégé !!
× AfreeWazapNews, des questions ?