Ouverture clandestine des mosquées en temps de Covid : L’UMT rappelle à l’ordre et met en garde

85 0

©AfreePress-(Lomé, 8 avril 2021)-Le bureau exécutif de l’Union musulmane du Togo (UMT) a échangé mercredi 7 avril 2021 à Lomé, avec les imams, prédicateurs et responsables d’associations islamiques. Ceux-ci ont été sensibilisés au respect des gestes barrières et des mesures restrictives édictées par le gouvernement pour contenir la propagation de la Covid-19 au Togo.

 

« Cette réunion fait suite à une rencontre que nous avions eue le 22 mars 2021 avec les membres du gouvernement. À cette occasion, il nous a été démontré une augmentation exponentielle des contaminations à la Covid-19 au Togo. D’où la nécessité pour l’UMT de rassembler les leaders d’opinion de la communauté musulmane, pour leur rappeler la nécessité d’observer les mesures barrières et surtout, leur demander d’être de bons relayeurs de ces mesures partout et à chaque occasion. La maladie existe et n’épargne personne. Le Président régional de l’UMT à Sokodé, Dr El Haj Taïrou a été emporté par la Covid-19. Le président du Conseil supérieur des imams de la Côte d’Ivoire, AIMAN FOFANA et l’imam de la ville de Nantes en France, ont été également tués par cette maladie. La Covid-19 n’épargne pas les imams, les évêques, les artistes célèbres, les ministres, les Chefs d’Etats, etc. Respectons les mesures barrières pour être sauvés et sauver les autres aussi », a confié à AfreePress, le président de l’UMT, El Hadj Inoussa BOURAÏMA.

 

À cette occasion, l’Union musulmane du Togo a déploré, l’ouverture clandestine de certaines mosquées sur l’ensemble du territoire national. « Si une mosquée n’est pas encore autorisée à ouvrir ses portes, qu’elle respecte la décision du gouvernement. L’ouverture clandestine des mosquées est un comportement incivique que nous déplorons. À cet effet, nous demandons aux mosquées qui se donnent à cette pratique d’arrêter ça immédiatement sinon, le gouvernement sera obligé de fermer les portes des mosquées qui contreviennent à cette règle et ceci jusqu’à la fin de la pandémie. Mais si nous respectons bien les mesures barrières, les contaminations vont diminuer, et naturellement, le gouvernement va procéder à l’ouverture de tous les lieux de culte », a expliqué El Hadj Inoussa BOURAÏMA.

Lire Aussi :   Dernières minutes : Un ancien candidat à l’élection présidentielle du 22 février 2020 décide de changer de nom

 

Les autorités musulmanes ont profité de l’occasion pour inviter leurs fidèles à se mobiliser davantage pour la réussite de la campagne de vaccination qui en cours dans le pays.

 

Pour rappel, le Togo a enregistré à ce jour, 11 310 cas confirmés à la Covid-19 dont 8 368 cas guéris, 113 décès et 2 829 cas actifs.

 

Anika A. (+22891024439)

Articles en relation

error: Contenu protégé !!
× AfreeWazapNews, des questions ?