Togo : Un mois de Ramadan pas comme les autres

120 0

©AfreePress-(Lomé, 12 avril 2021)- La communauté musulmane du Togo débute cette semaine, l’observation du jeûne de Ramadan.

Dans le souci de préserver la santé et d’éviter des contaminations massives en ces périodes de pandémie de coronavirus, le gouvernement, après consultation de l’Union musulmane du Togo et plusieurs imams du pays, a pris des mesures spécifiques pour encadrer les activités devant marquer le mois béni du Ramadan au Togo.

Ces mesures ont été rendues publiques dimanche 11 avril 2021 à travers un communiqué.

Il s’agit entre autres de l’interdiction formelle des Tafsir (interprétation ou commentaires du Coran), l’obligation pour les imams d’organiser plusieurs séries de prières pour les grandes prières de vendredi, l’interdiction formelle des ruptures collectives de jeûne, l’interdiction des prières nocturnes.

« Toutes les prières doivent prendre fin au plus tard à 19 heures 30 durant ce mois de Ramadan », a insisté le gouvernement dans son communiqué.

Le gouvernement interdit également les prières dans les coins de rue. Les imams sont responsables de l’observation des mesures barrières dans les mosquées et celles non autorisées restent toujours fermées jusqu’à nouvel ordre, rappelle le gouvernement dans son communiqué.

« Le premier appel à la prière matinale ne doit pas se faire avant 4 heures 30 et l’inobservation de l’une de ces mesures dans une mosquée entraîne la fermeture immédiate de celle-ci », poursuit le communiqué.

L’Union Musulmane est par ailleurs invitée à infliger des sanctions à tous ceux qui ne respecteront pas les mesures édictées, objet de ce communiqué.

Le Gouvernement a pour finir, appelé les fidèles musulmans à une extrême vigilance et à un respect scrupuleux des mesures édictées.

Raphaël A.

Lire Aussi :   « La décennie des racines africaines et des diasporas » : Le projet du Togo adopté par l’Union Africaine

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?