Tabligbo : Le projet WACA expliqué aux journalistes

204 0

©AfreePress-(Lomé, 15 avril 2021)- Une quinzaine de journalistes sont réunis depuis mercredi 14 avril 2021 à Tabligbo (80 Km au nord-est de Lomé), dans le but de découvrir dans ses moindres détails, le « Projet d’Investissement de Résilience des Zones Côtières en Afrique de l’Ouest (WACA-ResIP), la problématique de l’érosion côtière » et ses conséquences.

 

L’objectif de cette rencontre, ont expliqué les organisateurs, est de permettre aux professionnels des médias de prendre connaissance du contenu dudit projet pour leur implication dans sa réalisation.

 

‘’WACA-ResIP’’ est un programme destiné à lutter contre l’érosion côtière, le phénomène de la dégradation du littoral et la pollution marine.

 

« Le plus souvent, c’est à travers les médias que la plupart des citoyens sont informés que les actions menées ont d’éventuelles incidences sur leur vie. Une fois formés, ils seront davantage outillés pour relayer l’information sur ce projet qui vise la réduction des risques côtiers et qui fait face au phénomène de la dégradation du littoral togolais », a laissé entendre le Coordonnateur national du projet WACA-ResIP, Dr ADOU RAHIM Alimi.

 

Durant ces deux jours de formation, les participants vont être outillés sur ce projet et ses domaines d’intervention, les principales activités qui sont en train d’être réalisées ainsi que les travaux de protection côtière. Les participants ont également été édifiés sur le mécanisme de gestion des plaintes et son fonctionnement, la collecte des données au traitement des informations environnementales et de l’érosion côtière.

 

« Une connaissance sans recyclage n’est pas pérenne. Nous saluons cette initiative qui nous permettra d’être plus performants dans nos différentes productions sur la question de l’érosion côtière, et sur le projet lui-même. Notre prière est que ces genres d’initiatives, soient pérennes », a indiqué à AfreePress, Sandali Stan, journaliste travaillant au site d’information, Agridigital.

 

Lire Aussi :   Covid-19 : Le Togo a déjà obtenu 201 000 doses d’AstraZeneca pour sa population

Le projet WACA-ResIP est financé par trois partenaires du Togo pour un montant global de 55,592 millions de dollars US soit environ 29 milliards de F CFA. La Banque Mondiale contribue à hauteur de 45 millions de dollars US, le Fonds pour l’Environnement Mondial, apporte 7,532 millions de dollars US et l’Etat togolais participe pour un montant de 3 milliards de F CFA.

 

Débuté, le 20 juillet 2018, ce projet couvre 6 pays côtiers de la sous-région. Il prendra fin au Togo le 31 décembre 2023.

Anika A.

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?