L’OEACP et l’UE parviennent à un accord global après deux ans de négociations

219 0

©AfreePress-(Lomé, 16 avril 2021)- L’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP) et l’Union européenne, ont enfin un un accord global après deux ans de négociations. Les deux parties ont procédé jeudi 15 avril 2021 au siège de l’UE à Bruxelles, à la signature d’un nouvel accord de coopération devant régir leurs relations et échanges pour les vingt prochaines années.

Le texte a été paraphé par Robert Dussey, le ministre togolais des Affaires étrangères, négociateur en chef de l’OEACP, et Jutta Urpilainen, Commissaire européenne en charge des partenariats internationaux, a appris l’Agence de presse AfreePress.

« Le processus de négociation a été long, mais l’aventure valait la peine d’être vécue », a déclaré le ministre Robert Dussey à l’issue de la cérémonie de signature.

Pour le Chef de la diplomatie togolaise, ce nouvel accord, qui intervient après cinq (5) sessions de négociations et dix (10) réunions des négociateurs en Chef, prendra en compte un grand nombre de domaines, allant du développement et la croissance durable, la protection des droits de l’Homme, la paix et la sécurité.

« L’accord est holistique de par l’exhaustivité des questions et domaines qu’il couvre. Il est ambitieux de par ses objectifs stratégiques et primordiaux. Il correspond à l’âge de la majorité de notre partenariat parce que, bâti sur des principes d’égalité radicale, de respect réciproque et d’intérêts mutuels. C’est un véritable accord entre partenaires dont l’un des signes de maturité est la disqualification de toutes formes d’actions unilatérales dans le cadre du partenariat au profit de la logique de la concertation et du dialogue », a laissé entendre le ministre Robert Dussey.

Le nouvel accord incarne l’ambition des deux parties à renouveler les termes de leur coopération et à réorganiser leur partenariat autour de nouveaux objectifs dans un monde en profonde mutation et en constante transformation.

Lire Aussi :   Togo : 89 personnes arrêtées à Dalavé (Zio) en possession d’effets militaires, de fusils de chasse et d'armes blanches

Ce même sentiment de satisfaction est partagé par la partie de l’UE qui est estime que cet accord constitue un tournant dans les relations entre les deux parties. « C’est la fin d’un long voyage de plus de 2 ans. Ce nouveau partenariat ne laissera personne de côté en mettant en œuvre un accord global avec des dispositions régionales taillées sur-mesure », a déclaré Jutta Urpilainen, Commissaire européenne en charge des partenariats internationaux.

Il faut noter qu’une fois entré en vigueur, l’accord servira de cadre juridique et guidera les relations politiques, économiques et en matière de coopération entre les 27 pays de l’UE et les 79 membres de l’OEACP, et ce, pour les vingt prochaines années.

L’accord entre l’OEACP et l’UE est le plus grand cadre de coopération à l’échelle mondiale avec une représentation de plus de 1,5 milliards de personnes. Les domaines qu’il prend en compte sont entre autres : les droits de l’homme, la démocratie et la gouvernance, la paix et la sécurité, le développement humain et social, la viabilité environnementale et le changement climatique, la croissance et le développement économiques durables, et inclusifs, la migration, et la mobilité.

Une gouvernance spécifique propre aux protocoles régionaux sera également appliquée pour gérer et piloter les relations avec l’UE et les différentes régions concernées, notamment par l’intermédiaire de commissions parlementaires conjointes. L’accord prévoit également un cadre global commun UE-OEACP, avec une forte participation parlementaire.

Raphaël A.

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?