Jean-Pierre FABRE à ses détracteurs : « Ceux qui combattent l’ANC au lieu du RPT/UNIR se trompent de lutte »

338 0

©AfreePress-(Lomé, le 26 avril 2021)- Le Président national de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), Jean-Pierre Fabre, s’est adressé lundi 26 avril 2021 aux Togolais à l’occasion de la célébration du 61e anniversaire de l’indépendance du Togo.

Dans son discours, l’opposant est largement revenu sur l’actualité socio-politique de son pays, depuis son accession à la souveraineté internationale le 27 avril 1960. Jean-Pierre Fabre a pour cette occasion, salué la mémoire des artisans de la liberté du Togo et invité les Togolais à se mobiliser pour la concrétisation des valeurs démocratiques prônées par les pères fondateurs du pays.

« C’est en vain que l’on tentera de gommer de l’histoire du Togo, ces illustres patriotes et leurs hauts faits », a-t-il lancé avant de déplorer la situation dans laquelle le pays s’est retrouvé après l’assassinat du premier président du Togo, Sylvanus Olympio, le 13 janvier 1963.

Il a pour l’occasion invité les Togolais à prendre leur responsabilité pour changer la situation du Togo qui, à ce jour est marquée par des fraudes électorales, la gabegie et la concussion, la corruption, les détournements de fonds et l’instrumentalisation des institutions.

« Nous devons poursuivre cette lutte pour sortir notre pays du cercle vicieux de l’arbitraire. Pour que le Togo rompe enfin avec la main-mise d’une minorité sur le pays. Une minorité qui utilise l’appareil d’Etat pour conserver le pouvoir, appauvrir les populations et bloquer toute possibilité d’alternance », a-t-il indiqué.

Et dans cette lutte, l’ANC veut mobiliser la jeunesse et l’inciter à prendre le devant.

Lire Aussi :   Médias : Dernière mise en garde de la HAAC à deux chaînes de télévision

« Les jeunes togolaises et les jeunes togolais doivent comprendre qu’il est de leur devoir de faire du Togo, le meilleur endroit pour vivre et s’épanouir. Pour cela, ils doivent s’organiser eux-mêmes et se mobiliser aux côtés et au sein des forces démocratiques pour défendre leurs causes : Le droit à l’éducation et à la formation, le droit à un emploi leur permettant de vivre décemment. Ensemble, ils constituent un puissant mouvement, une force patriotique… », a martelé Jean-Pierre Fabre.

Le maire de la commune Golfe 4 n’a pas passé sous silence, les difficultés auxquelles sa formation politique est confrontée depuis un certain moment. Il a profité de l’occasion pour répondre à ses détracteurs.

« Ceux qui tirent à boulets rouges sur l’ANC et ses responsables sans autre raison que de promouvoir un nouveau ‘’messie’, se trompent lourdement. Car le seul résultat de ces manœuvres politiciennes à courte vue, est la désaffection pour les urnes, des électeurs de l’opposition qui, déçus, voire dégoûtés, préfèrent rester chez eux au lieu d’aller voter en grand nombre », a indiqué l’ancien bras droit de Gilchrist Olympio.

Il a, à cette occasion, appelé ses collèges de l’opposition à mettre fin aux « égarements » qui démoralisent et démotivent les populations et à engager une vraie lutte pour l’alternance.

« Le seul adversaire politique de l’ANC est et demeure le RPT/UNIR, qui devrait-être la cible des véritables forces démocratiques… La volonté affichée par certaines personnes, de détruire l’ANC, coûte que coûte, ne profite qu’au RPT/UNIR… Ceux qui combattent l’ANC au lieu du RPT/ UNIR se trompent de lutte…», a fait savoir le leader de l’ANC.

Raphaël A.

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?