Togo : Sept trafiquants d’ivoire appréhendés à Lomé et Kara

386 0

©AfreePress-(Lomé, le 29 avril 2021)- L’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Drogues et de Blanchiment (OCRTIDB) et la Brigade de Recherche et d’Investigation (BRI), ont mis la main respectivement les 14 et 23 avril 2021, à Lomé et à Kara, sur sept (7) membres d’un réseau international de trafic d’ivoire, a appris l’Agence de presse AfreePress.

Parmi ces sept individus appréhendés, trois (3) ont été arrêtés à Lomé, en possession de six défenses d’éléphant et les quatre (4) autres, ont été pris à Kara (420 km au nord de Lomé) en possession de quatre défenses d’éléphant qu’ils s’apprêtaient à commercialiser sur le marché noir.

Selon les informations, les défenses d’éléphant saisies proviennent essentiellement du Burkina Faso et du Bénin.

« Sur les sept présumes trafiquants, il y avait trois qui sont passés par les frontières du Bénin et du Togo pour se rendre à Kara avec quatre défenses d’éléphant et un qui est passé par la frontière du Burkina Faso pour se rendre à Lomé avec six défenses d’éléphant. C’est donc un groupe organisé de trafiquants d’ivoire au sein duquel il y a des démarcheurs qui sont chargés de faire passer les produits par les frontières », informe la Direction centrale de la police judiciaire.

Ils viennent d’être présentés au Procureur de la République déposés à la prison civile de Lomé et de Kara afin de répondre de leurs actes.

Il faut noter que le commerce d’ivoire d’Éléphant (animal protégé) est déclaré « illégal » et « puni ».

Raphaël A.

Lire Aussi :   Braquage : Un homme tué à Lomé

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?