Togo: La pratique des activités physiques et sportives désormais mieux encadrée

184 0

©afreePress-(Lomé, le 5 mai 2021)- L’Assemblée nationale a adopté mardi 4 mai 2021, le projet de loi fixant les règles d’organisation, de développement et de promotion des activités physiques et sportives au Togo, a appris l’Agence de presse AfreePress.

Le texte adopté à l’unanimité des députés en présence du ministre des Sports et des loisirs, le Médecin-commandant, Lidi Bessi-Kama, comporte 68 articles regroupés en 8 chapitres. Il remplace la loi portant charte des activités physiques et sportives (APS) en vigueur depuis 2011 au Togo.

Pour la ministre des Sports et des Loisirs, après dix ans de mise en œuvre, la loi portant charte des activités physiques et sportives a révélé plusieurs insuffisances liées essentiellement à l’évolution des pratiques sportives au niveau national et international.

La réécriture de ladite loi paraît nécessaire afin de permettre à ce secteur de renouer avec un cadre juridique plus dynamique et attrayant pour répondre aux nouvelles ambitions énoncées par le Plan national de développement (PND) et la feuille de route gouvernementale 2020-2025.

« Cette loi servira désormais de substrat à la professionnalisation de la pratique des activités physiques et sportives dans notre pays et permettra, j’en suis convaincue, de faire émerger des sports de haut niveau et des équipes nationales compétitives aussi bien au plan continental que mondial », a ajouté Mme Lidi Bessi-Kama.

La présidente de l’Assemblée Nationale, Yawa Djigbodi Tsègan a aussi souligné l’importance que revêt cette loi pour la pratique des activités sportives de dans le pays et les objectifs visés par la nouvelle législation.

« D’abord, cette loi vise à maintenir une adéquation entre les programmes scolaires et les activités physiques ou le sport. Ensuite, la pratique d’un sport ou d’une activité physique parallèlement aux études, permettra aux élèves d’acquérir des compétences essentielles, notamment l’esprit d’équipe, le fair-play, le respect des règles et d’autrui, la coopération, la discipline et la tolérance. Par ailleurs, cette nouvelle loi encourage le sport pour tous notamment sur les lieux de travail et de même que pour les personnes handicapées. Enfin, cette loi a été élaborée en tenant compte des réalités nationales et internationales. Aussi, en réaffirmant les activités physiques et sportives comme une mission de service public, le Togo se dote d’une gouvernance sportive originale faisant la part belle à l’Etat pour entretenir avec les structures sportives, une relation particulière mélangeant indépendance et contrôle tutélaire », a-t-elle indiqué.

Il faut noter que trois dispositions importantes sont prévues dans la nouvelle loi. La première est relative au transfert de la tutelle de l’enseignement de l’éducation physique et sportive aux ministères chargés de l’éducation nationale. La seconde concerne la tutelle de l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS) qui est désormais rattaché à l’Université de Lomé. Quant à la troisième disposition, elle concerne la création de deux fédérations à savoir : la Fédération des sports scolaires qui sera exclusivement dédiée aux sports scolaires et la Fédération des sports universitaires pour les sports universitaires, ceci en remplacement de la Fédération des Sports scolaires et universitaire (FETOSSU).

Raphaël A.

Lire Aussi :   Lutte contre le terrorisme : « Le problème du Sahel est le problème du Conseil de l’Entente », dixit Gal Yark Damehane

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?