Prof Majesté Ihou WATEBA à Gerry Taama : « On ne fait pas de développement avec 10 lampadaires »

339 0

©AfreePress-(Lomé, 10 mai 2021)-Le député Gerry Komandega Taama est l’un des acteurs politiques les plus actifs sur le terrain politique offrant des appuis et des solutions aux populations les plus en difficulté. Sa dernière action remonte au 1er mai 2021, date à laquelle le député a offert une dizaine de lampadaires solaires aux populations de la préfecture de la Kozah (environ 420 km au nord de Lomé).

 

Après cette action, le natif de Siou (préfecture de Doufelgou), n’a pas hésité à partager les images sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook. Dans son posting sur ce réseau social, le député a indiqué que les lampadaires offerts par ses soins ont été installés dans les cantons de Kpezindè et d’Atchangbadè. « Ce qu’il faut savoir est que la préfecture de la Kozah, comme Doufelgou, a aussi des terres de peuplement. Les communes Kozah 3 et Kozah 4 sont peuplées de populations ayant quitté les cantons situés à la périphérie de la ville de Kara et ses environs nord, est et ouest. Du coup, ces zones vivent dans une précarité assez inquiétante. Elles manquent de tout : eau, électricité, route. Le mythe du Kabyè privilégié est une fable pour enfants. Dans notre pays, la misère est la chose la mieux partagée. La seule différence entre moi et d’autres leaders politiques, c’est que je ne me contente pas de critiquer le gouvernement. J’agis, du mieux que je peux. Ça ne veut pas dire que je dédouane le gouvernement. C’est de sa faute, sur toute la ligne. Rien que la lutte contre l’impunité nous donnera des ressources pour les routes, les forages et les lampadaires solaires », a-t-il indiqué.

 

Lire Aussi :   Journée du 8 mars : Face-face entre les femmes ministres et des jeunes filles togolaises

Une sortie qui n’a visiblement pas été du goût du ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, Majesté Ihou WATEBA.

 

Interrogé lundi 10 mai 2021 sur cette initiative du président du Nouvel engagement togolais (NET), le ministre Ihou n’a pas fait dans la diplomatie pour dire ce qu’il pense des actions de Gerry Taama.

 

« On ne fait pas de développement avec 10 lampadaires. Lorsqu’on fait des gestes en faveur des populations, on n’a pas besoin de les claironner. C’est une bonne initiative et tout le monde le fait tous les jours et nous n’avons pas besoin de le claironner », a dégainé le ministre sur les ondes de Radio Victoire FM.

 

« Si chaque député va prendre 2 millions de son économie pour aller faire du saupoudrage, je pense que ça ne servira pas à grand-chose. Ce n’est pas en mettant des lampadaires dans son village qu’on crée le développement. Cette façon d’assister les gens ne règle pas le problème, le problème reste entier », a-t-il fait savoir.

 

Pour le ministre Ihou, seuls des projets à haut impact peuvent résoudre le problème des communautés. « Le développement, c’est toute une planification, les actions solitaires n’ont jamais conduit au développement et le problème ce n’est pas d’aider deux personnes qui ont un besoin. Le problème, c’est de créer un climat et avoir un projet globalisant. Les actions solitaires peuvent extirper un à deux individus de leur situation, mais cela ne changera pas grand-chose à la situation. Il faut viser plus loin, car ce ne sont pas ces actions qui vont changer quoi que ce soit. Il faut installer un climat de sécurité et de paix et travailler sur des grands projets qui puissent aider les Togolais », a-t-il proposé.

 

Lire Aussi :   Coopération : Le Togo et la Finlande revisitent l'état de leur coopération

Pour finir, il a tenu à rappeler à l’opinion qu’il n’est pas contre les initiatives de Gerry Taama, qu’il trouve louables. Cependant, a-t-il précisé, ces actions sont des épiphénomènes qui ne résoudront pas le problème de la misère dans son ensemble.

 

La rédaction de l’Agence de presse AfreePress est en train de faire de son mieux pour recueillir la réaction du député après cette sortie du ministre Majesté Ihou WATEBA sur ses actions de solidarité envers les Togolais.

 

Raphaël A.

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?